Archives par étiquette : Médias

Hermès 70-71, Le 20e siècle saisi par la communication

H70La communication est de tous les temps. Pourtant, c’est incontestablement au 20e siècle qu’elle devient omniprésente sur la scène sociale. Souvent confondue avec l’information, elle est l’objet de réductionnisme technique et le support de bien des idéologies. Si certains y voient la promesse d’une libération des individus, d’autres n’y trouvent que rhétorique et instrumentalisation des masses.

Le premier volume est consacré aux « révolutions de l’expression » qui se manifestent tout au long du siècle par des mutations médiatiques radicales. La question des modes de transmission, des supports et des codages y devient centrale, tout comme la place de l’individu, du groupe et l’expression de l’opinion publique. La communication élit domicile dans l’espace public, véritable centre de gravité des sociétés modernes. Enfin, qu’il s’agisse de cinéma ou de musique, de design ou de littérature, les évolutions du champ artistique au 20e siècle offrent une porte d’entrée incomparable pour saisir les tensions et paradoxes de cette révolution de la communication. Pourquoi cette révolution n’est-elle jamais considérée comme légitime ? Pourquoi la communication est-elle omniprésente sans être assumée, centrale et néanmoins marginalisée ?

Le second volume analyse la communication comme une discipline et un objet propre ayant connu, tout au long de cette période, des ruptures et des filiations. À partir de terrains toujours plus vastes et nombreux, ses concepts, écoles de pensée et paradigmes théoriques témoignent de la diversité de ses préoccupations et orientations, mais aussi de problématiques communes et de thématiques récurrentes. Les conflits et controverses qui la traversent attestent de sa vitalité, sans pourtant exclure des impensés en des temps de sur-événementialité médiatique et d’idolâtrie technique.

Appelant une saisie interdisciplinaire, l’étude de la communication est rendue d’autant plus complexe que son objet engage, rencontre et bute sur une inconnue majeure : l’altérité. Diversité culturelle, mondialiH71sation et dynamiques identitaires locales ou globales en sont les marqueurs aujourd’hui évidents. La communication, prise entre injonction sociale et liberté d’expression de chacun, est-elle gage d’une meilleure compréhension de tous ? L’incommunication reste en tout cas son horizon. L’épreuve de l’autre est toujours au risque de soi. C’est sans doute dans cette réalité première que réside, sur fond d’incertitude croissante au 20e siècle, l’enjeu fondamental de la communication.

Sport et médias

sport-et-mediasSport et médias
Sous la direction d’Alexandre Obœuf
CNRS Éditions, 2015

Commande en ligne
Sport et medias semblent s’inscrire dans une histoire partagée, entre mariage de raison et passion pour les spectacles de masse. Dès 1903, le journal L’ Auto créait de toute pièce le Tour de France, événement appelé à devenir historique mais aussi à doper ses tirages de manière exponentielle ! Comment les vedettes et les événements sportifs sont-ils fabriqués ? Quel est le rôle des supporters ? Nouveaux médias et innovations techniques participent-ils d’une mutation, voire d’une uniformisation des pratiques ?
Les contributions rassemblées ici interrogent les influences réciproques et ambiguës entre acteurs et médias, le rôle du sponsoring, les relations entre dopage et « engrenage médiatique », ou encore l’engouement pour les e-sports. Elles montrent que le sport est un terrain d’observation privilégié des évolutions complexes en cours dans notre société d’information et de communication aujourd’hui mondialisée.

Sommaire :

  • Présentation générale – Le pouvoir des médias sur le sport : mythe ou réalité ?
    Alexandre Obœuf
  • Sport et presse : une histoire partagée
    Bertrand During
  • Le Tour de France : un événement à l’épreuve du temps médiatique
    Fabien Wille
  • Les émissions sportives à la télévision
    Renaud Laporte
  • Football en noir et blanc
    Ludovic Tenèze, Lou Counil et Hélène Joncheray
  • L’hégémonie du basket NBA dans les médias français
    David Sudre
  • Les footballeurs sous surveillance
    Benoît Gérard
  • « Applaudissez, vous êtes filmés ! » Le rôle du « douzième homme » dans le football télévisé
    Antoine Lech
  • Vers un modèle orchestral de la communication
    Alexandre Obœuf, Corinne Fantoni et Loïc Lecroisey
  • La partisannerie sportive 2.0
    Matthieu Genty
  • Controverses autour des nouvelles technologies dans l’annonce des résultats sportifs.
    Le cas de l’escalade
    Mylène Douet Guérin
  • Sur la construction des vedettes sportives
    Damien Féménias
  • Le dopage sportif. Pour quoi faire ?
    Luc Collard
  • Le sponsoring ou l’aliénation sportive
    Patrick Vassort
  • Médias et para-sports. La fabrique de l’extrême événementiel
    Pascal Bordes
  • Du streaming au mainstreaming : mécanismes de médiatisation du sport électronique
    Nicolas Besombes

Médias et opinion publique

medias-et-opinion-publique-arnaud-mercierMédias et opinion publique
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Les médias ont historiquement joué un rôle considérable pour donner la parole à l’opinion publique, notamment avec la radio et la télévision. Aujourd’hui, les relations sont devenues plus complexes. Les médias se sont autonomisés, renforçant leur rôle y compris avec Internet, et l’opinion publique a rendu visibles son existence et son influence, notamment par l’intermédiaire des sondages. Les relations et les interactions sont donc plus difficiles, même si elles sont plus nombreuses, mais toujours indispensables à la communication politique contemporaine où l’on retrouve le triangle des acteurs politiques, des médias et de l’opinion publique.

Sommaire :

  • Avant-propos – Communication et démocratie
    Éric Dacheux
  • Présentation générale – L’utile fiction de l’opinion publique
    Arnaud Mercier  
  • Médias : acteurs des transitions en Russie
    Anne Nivat
  • Le rôle d’Internet dans l’émergence d’une opinion publique en Chine
    Aïli Feng  
  • Les trois âges du regard occidental sur l’opinion publique arabe
    Tourya Guaaybess
  • L’opinion et la participation : la campagne présidentielle de Ségolène Royal
    Rémi Lefebvre
  • Langues de bois d’hier et parler vrai d’aujourd’hui : de la « novlangue »  aux « spin doctors »
    Michaël Oustinoff
  • Les contradictions du nouvel espace public médiatisé
    Dominique Wolton

Sciences et médias

sciences-et-medias-sebastien-rouquetteSciences et médias
Sous la direction de Sébastien Rouquette
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

Quels sont les rapports entres sciences et médias ? À l’heure où l’on s’interroge sur l’impact de la recherche sur l’environnement et la santé, où l’on débat de la sortie ou non du nucléaire, la médiatisation des activités scientifiques prend une importance croissante. Pourquoi ce changement est-il révélateur ? Comment les téléspectateurs perçoivent-ils les émissions scientifiques ? Comment les journalistes choisissent-ils les chercheurs qui vont éclairer les débats publics ? Un livre percutant sur un sujet crucial.

Sommaire :

  • Présentation générale – Sciences et médias : un changement de logique
    Sébastien Rouquette
  • De la vulgarisation à la communication
    Dominique Wolton
  • Le journalisme scientifique à l’heure d’internet : nouveau paradigme, nouveau journalisme
    Sylvestre Huet
  • Les journalistes scientifiques : régulateurs dans un espace d’opinion
    Marie-Noële Sicard
  • Les disciplines scientifiques : le rôle des agences gouvernementales.
    L’exemple de l’agence spatiale japonaise
    Kazuto Suzuki
  • Les chercheurs en sciences sociales. Profits médiatiques et risques académiques
    Caroline Lensing-Hebben
  • Les publics : des réceptions plurielles
    Suzanne de Cheveigné
  • La légitimation par la science : un défi pour la démocratie
    Laurence Monnoyer-Smith

Racines oubliées des sciences de la communication

racines-oubliees-des-sciences-de-la-communication-jacques-perriaultRacines oubliées des sciences de la communication
Sous la direction de Jacques Perriault
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Comment interpréter les remous du temps présent si la genèse en est déniée ? Pourquoi s’intéresser à ces racines oubliées ?
Cet Essentiel a pour ambition de remonter aux sources des sciences de la communication parce qu’elles éclairent les enjeux actuels. Un
ouvrage de référence pour quiconque s’intéresse à la communication et à tous les débats théoriques et politiques qu’elle suscite.

Sommaire : 

  • Présentation générale – Les origines méconnues des sciences de la communication
    Jacques Perriault
  • Du siècle des Lumières à la naissance des SIC : le maillon socio-culturel
    Anne-Marie Laulan
  • Naissance du domaine des sciences de la communication dans le contexte militaire des années 1940 aux États-Unis
    Serge Proulx
  • Les médias à la rencontre du mouvement social
    Jean-Paul Lafrance
  • Les relations entre communication et éducation
    Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • Abraham Moles et Robert Escarpit : deux figures oubliées
    Anne-Marie Laulan
  • Pierre Schaeffer et le Service de la Recherche – 1960-1974
    Jocelyne Tournet-Lammer
  • Actualité de Jacques Ellul : la communication dans le contexte d’une société technicienne
    André Vitalis
  • Récits de vie et conquête de soi : Henri Desroche et Paul-Henry Chombart de Lauwe
    Thierry Paquot
  • Edgar Morin : la communication et la pensée complexe
    Bernard Dagenais
  • Informer n’est pas communiquer. Une théorie actuelle de la communication
    Dominique Wolton

Critique de la société de l’information

CritiqueInformationCVRougeCritique de la société de l’information
Sous la direction de Jean-Paul Lafrance
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Il faut raison garder. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) offrent de grandes possibilités, recèlent des menaces tout aussi grandes, mais elles n’engendrent pas une nouvelle société. Dans un langage clair, en prenant des exemples concrets, cet Essentiel donne à chacun les moyens de mettre à distance l’idéologie technique ambiante. Ni rejet dénonciateur ni fascination aveugle, cette critique scientifique permet de comprendre les évolutions de notre société.

Sommaire :

  • Présentation générale – Pour une approche critique de la société de l’information
    Jean-Paul Lafrance
  • La fracture numérique, paradoxe de la génération Internet
    Caroline Rizza
  • TIC et nouvelle économie : entre mirages et miracles
    Pascal Petit
  • La communication : de nouveaux concepts pour l’analyse économique
    Alain Rallet
  • Le rôle du citoyen dans la blogosphère
    Dominique Cardon
  • Les réseaux sociaux : les nouveaux outils de la société de l’information
    Jean-Paul Lafrance
  • La nécessité d’adapter Internet à la mondialisation linguistique
    Henri Hudrisier
  • La norme comme instrument d’accès au savoir en ligne
    Jacques Perriault
  • Une société de la communication est plus qu’une société de l’information
    Dominique Wolton

La réception

reception-Cecile-MeadelLa réception
Sous la direction de Cécile Méadel
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Au coeur de toute communication, réside le mystère de sa réception : qui reçoit quoi et comment ? Qui influence qui ? Avec quels résultats ? Difficile de répondre à ces questions toujours sujettes à débat. La lecture de textes classiques proposée ici, enrichie de travaux plus récents, met de l’ordre dans ce dédale en montrant que toute approche sur la réception doit situer son objet dans une triple dimension : l’individu ou le collectif, l’influence du média ou celle du consommateur, le rôle du texte ou celui du dispositif. Message bien reçu ?

Sommaire :

  • Présentation générale – Repérages sur la réception et ses multiples paradigmes
    Cécile Méadel
  • Influence et réception chez Gabriel Tarde. Un modèle pour la recherche
    sur l’opinion et la communication
    Elihu Katz
  • Le public et ses problèmes
    John Dewey
  • Lire la réception à travers le modèle des effets limités. Actualité de Lazarsfeld
    Elihu Katz
  • La télévision et le peuple ou le retour de la « populace »
    Jérôme Bourdon
  • Identification au héros et communautés de téléspectateurs :
    la réception de Hélène et les garçons
    Dominique Pasquier
  • Un public actif, un téléspectateur critique
    Sonia Livingstone et Peter Lunt
  • Raconter le public
    Daniel Dayan
  • Encadré : Triomphe du récepteur
    Dominique Wolton

L’audience

LAudience-Regine-ChaniacL’audience
Sous la direction de Régine Chaniac
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

La mesure d’audience est au centre de la télévision, au coeur de la relation entre le public et l’offre de programmes. Pour certains, elle constitue un puissant système de consultation du public, exprimant sa demande, sa satisfaction ; pour d’autres, elle n’est qu’un opérateur du marché publicitaire et n’indique, au mieux, que la réaction à l’offre.
Au moment où l’avenir de la télévision généraliste semble menacé par l’évolution technique, cet ouvrage permet de s’interroger de manière claire et pédagogique sur le rôle de l’audience dans les différentes formes de télévision.

Sommaire :

  • Présentation générale – Télévision : public, audience et offres de programmes
    Régine Chaniac
  • Pour le public
    Dominique Wolton
  • Pour une utilisation complexe de l’audimétrie
    Michel Souchon
  • La loi d’airain du médiamat
    Etienne Mougeotte
  • Il n’y a pas de service public sans public
    Jean-Pierre Cottet
  • Le conformisme provisoire de la programmation
    Éric Macé
  • La mesure d’audience TV : prendre en compte la complexité
    Bruno Chetaille et Philippe Tassi
  • La mesure d’audience des nouveaux médias : une bonne réponse mais quelle est la question ?
    Alain Le Diberder
  • Annexes : quelques chiffres sur la télévision

La télévision

television-Guy-LochardLa télévision
Sous la direction de Guy Lochard
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

La télévision est le média le plus populaire avec la radio. Elle n’est pas remise en cause par Internet. Ce livre met en lumière les évolutions des dispositifs télévisuels, depuis les années 1990 jusqu’à la convergence numérique actuelle. Il souligne ainsi combien la télévision demeure un média autonome grâce à son public, diversifié et massif, pour lequel elle constitue un lien social précieux. Plus que jamais, comprendre la télévision est essentiel car les nouvelles pratiques de communication ne suppriment pas les anciennes. Elles cohabitent.

Sommaire :

  • Présentation générale – Rouages et mécanismes d’une « machine à communiquer »
    Guy Lochard
  • Une expérience collective
    Daniel Dayan
  • Une diversité de relations communicatives
    John Corner
  • Une redéfinition du journalisme
    Jean Mouchon
  • La mise en scène du public et du privé dans les reality shows
    Dominique Mehl
  • Télévision : l’Âge d’or des dispositifs
    Alain Flageul
  • Des choix institutionnels
    Gérard Leblanc
  • La fin d’un régime de croyance ?
    Jean-Louis Weissberg
  • Les enjeux d’une convergence technologique
    Dominique Wolton

Le journalisme

journalisme-Arnaud-MercierLe journalisme
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Le journalisme suscite des passions contradictoires. Métier désirable pour de nombreux étudiants, il fait pourtant l’objet d’une forte suspicion dans l’opinion. Ainsi, moins de 10% des Français pensent que les choses se sont passées comme les journalistes le décrivent. Les journalistes méritent-ils ce regard critique ? Comment travaillent-ils ? Sont-ils indépendants ? L’ouvrage apporte, dans un langage clair, des réponses scientifiques à toutes ces questions.

Sommaire :

    • Présentation générale – Regard sociologique sur le métier et regard critique sur ses pratiques
      Arnaud Mercier
    • Journalistes, une si fragile victoire
      Dominique Wolton
    • L’hétérogénéité des journalistes
      Christine Leteinturier
    • Médias et sources : les limites du modèle de l’agenda-setting
      Jean Charron
    • Les nouveaux habits du journalisme économique
      Philippe Riutort
    • Le journalisme d’investigation et la recherche d’une nouvelle légitimité
      Jean-Marie Charon
    • La double dépendance. Quelques remarques sur les rapports entre les champs politique, économique et journalistique
      Patrick Champagne

L’opinion publique

opinionrougeL’opinion publique
Sous la direction de Nicole D’Almeida
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

L’opinion publique est le socle de la démocratie, le coeur de son évolution. Apparue au XVIIIe siècle, elle est tour à tour comprise comme l’opinion du plus grand nombre, l’opinion rendue publique ou encore l’opinion mesurée dans des sondages réguliers. Le but de ce livre est de comprendre le processus de formation et de transformation de l’opinion publique. Les textes réunis dans cet ouvrage accessible à tous, permettent de faire le point sur une réalité apparemment bien connue, mais dont les enjeux sociaux, économiques et politiques méritent d’être éclairés par de solides connaissances.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’opinion publique, entre méfiance et confiance, entre culte des sondages et dynamique des opinions
    Nicole d’Almeida
  • L’opinion publique ou la foule à distance
    Eugène Dupréel
  • Mesurer pour régner
    Dominique Reynié
  • Mettre les sondages au service de la démocratie
    George Gallup
  • La transformation de l’opinion publique par les sondages
    Benjamin Ginsberg
  • L’opinion publique entre apathie et mobilisation : la spirale du silence
    Elisabeth Noëlle-Neumann
  • Retrouver la positivité et la rationalité de l’opinion publique
    Benjamin I. Page et Robert Y. Shapiro
  • Vitalité et structuration de l’opinion publique : la perspective d’une démocratie délibérative
    Marie-Gabrielle Suraud
  • Opinion publique et audience : plaidoyer pour une reconstruction théorique des médias, des publics et de la communication
    Dominique Wolton

L’espace public

Lespace-public-Eric-DacheuxL’espace public
Sous la direction d’Éric Dacheux
CNRS Éditions, 2008

Commande en ligne

Pas de démocratie sans espace public. L’espace public est un espace de discussion où peuvent s’exprimer toutes les opinions qui structurent le jeu politique. Ce livre regroupe dans une langue accessible des textes de chercheurs reconnus et offre une compréhension claire de l’espace public actuel.
Indispensable pour qui veut comprendre notre société démocratique et les rapports entre communication et action politique.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’espace public : un concept clef de la démocratie
    Éric Dacheux
  • Les contradictions de l’espace public médiatisé
    Dominique Wolton
  • L’espace public et les médias : une nouvelle ère ?
    Peter Dahlgren
  • L’espace de la parole
    Thierry Paquot
  • Espace public et sphère économique
    Bernard Floris
  • Espace commun ou espace public ?
    Étienne Tassin

La communication politique

La communication politique
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2008

Commande en ligne

Ange ou démon ? Pour les uns, la communication politique est un instrument de manipulation qui influence les foules et prostitue la démocratie. Pour les autres, au contraire, la communication politique est l’unique voie démocratique pour assurer le gouvernement du grand nombre dans des sociétés individualistes de masse. Et si la vérité était ailleurs ? Les études, réunies dans cet ouvrage accessible à tous, permettent à chacun de sortir du prêt-à-penser et de réfléchir aux rapports entre médias, communication politique, identités et politique.

Sommaire : 

  • Présentation générale – Repérage de la communication politique
    Arnaud Mercier
  • La communication politique : construction d’un modèle
    Dominique Wolton
  • Le marketing politique
    Gilles Achache
  • Médiatisation du politique : stratégies, acteurs et construction des collectifs
    Eliséo Véron
  • La nouvelle matérialité de l’espace public : les dispositifs de la Netpolitique
    Dominique Boullier
  • Les contradictions de la communication politique
    Dominique Wolton
  • L’argumentation dans les débats télévisés entre candidats à la présidence américaine : l’appel aux émotions comme tactique de persuasion
    Anne-Marie Gingras
  • Les bulletins municipaux : une contribution ambiguë à la démocratie locale
    Christian Le Bart
  • Le phénomène Berlusconi : ni populisme ni vidéocratie, mais néo-politique
    Pierre Musso

Hermès 48. Racines oubliées des sciences de la communication

Le n°48 sera en librairie le 22 novembre 2007


Racines oubliées des sciences de la communication
Sous la direction de Anne-Marie Laulan et Jacques Perriault 

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Toutes les sciences, toutes les connaissances sont dorénavant prises dans un rapport de force entre le politique, le scientifique et l’économique. De même, la plupart des professions liées à la connaissance et à la culture s’inscrivent désormais dans une logique de communication politique. L’information et la communication sont donc au coeur des enjeux de la connaissance et de la société. Mais deux idéologies réductionnistes menacent ce tout récent domaine. Le scientisme, ou refus de reconnaître la cohabitation de logiques de nature différente. Le technicisme, qui ramène la complexité de la communication aux seules performances des systèmes techniques. C’est oublier que le succès technique et marchand n’a de sens que s’il répond à des besoins humains et sociaux. Ce numéro d’Hermès a pour ambition de remonter aux sources des sciences de la communication, reconnues comme domaine spécifique de connaissance au milieu du XXe siècle. Pourquoi s’intéresser à ces racines oubliées des années 1950-1970 ? Parce qu’elles éclairent les enjeux actuels. Parce que ces travaux de recherche ont souvent eu leur origine dans des mouvements militants, culturels, militaires, professionnels ou médiatiques. Les protagonistes en sont divers, les scènes multiples, les références parfois contradictoires. Un seul terme générique ne peut convenir à rendre compte de l’ensemble de ces actes, de ces initiatives et de ces théorisations partielles. Comment interpréter les remous du temps présent si la genèse en est déniée ? Ce numéro a la volonté de renouer avec les filiations, de rendre hommage aux figures oubliées, de lutter contre la tyrannie de la modernité, de réintroduire la profondeur du temps et la diversité des références. Enfin, ce numéro est appelé à devenir un ouvrage de référence pour quiconque s’intéresse à la communication et à tous les débats théoriques et politiques qu’elle suscite.

Hermès 44. Economie et communication

Le n° 44 sera en librairie le 7 septembre 2006


Economie et communication
Sous la direction de Joëlle Farchy et Pascal Froissart 

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Le développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) a entraîné des bouleversements économiques et sociaux tels que les observateurs s’interrogent sur l’émergence d’une « nouvelle économie » dite aussi économie numérique ou économie de l’information et de la communication. Les nouvelles formes de communication transforment la vie économique en particulier au niveau de l’entreprise (publicité, lobbying, marketing sur internet…) et l’activité économique ne peut plus se faire sans s’accompagner de discours qui la déforment ou la transforment. Face à ces réalités nouvelles, les échanges entre sciences économiques et sciences de l’information et de la communication apparaissent limités. L’ambition de cet ouvrage est d’enrichir ce dialogue interdisciplinaire.