Archives par étiquette : Hermès 73

[Table ronde] Comment débat-on du changement climatique ? (Paris, 9 décembre, 18h)

A l’occasion de la sortie du numéro 73 de la revue Hermès, « Controverses et Communication », dirigé par Romain Badouard et Clément Mabi, nous organisons une table ronde sur le débat public en France sur le changement climatique, à partir des contributions de trois auteurs du dossier :

– Jean-Baptiste Comby (Université Paris II Panthéon-Assas), à partir de son article « Controverse et disqualification médiatique des « climato-sceptiques » en France ». 

– Lionel Scotto d’Apollonia (Université Paul-Valéry Montpellier 3), à partir de son article « Ce que parler des controverses climatiques veut dire ».

– Laurent Tessier (Institut Catholique de Paris), à partir de son article écrit avec Baptiste Campion et Michaël Bourgatte, « Interactions en ligne sur les changements climatiques ». 

La table ronde se déroulera le mercredi 9 décembre, de 18h à 19h30, à l’Institut de Management de l’Information, au 62 boulevard de Sébastopol dans le 3ème arrondissement de Paris. Elle sera animée par les coordinateurs du dossier. 

Entrée libre sous réserve de places disponibles. 

N’hésitez pas à faire circuler l’annonce dans vos réseaux. 

Contact et inscription : romain.badouard@u-cergy.fr

Hermès 73. Controverses et communication

Le n° 73 sera en librairie le 4 décembre 2015

h73_dem-copie

 

Controverses et communication
Sous la direction de Romain Badouard et Clément Mabi 

 

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

 

4° de couverture

Scandales sanitaires, conflits d’aménagement du territoire, accidents industriels ou surveillance généralisée : notre environnement scientifique et technologique est régulièrement sujet à controverses. Depuis près de trente ans, les sciences humaines et sociales ont construit des méthodes d’analyse pour saisir ce que celles-ci nous disent de l’évolution des rapports entre sciences et société. Ce numéro d’Hermès est centré sur l’organisation du débat public autour de ces enjeux ; il questionne le rôle central de la communication dans l’émergence, le déploiement et la stabilisation des controverses.

En situation de controverse, qu’en est-il de la circulation de la parole entre acteurs en désaccord, de l’évaluation de l’autorité d’un argument ? Quels rôles les médiateurs jouent-ils dans l’apaisement ou l’exacerbation d’un conflit ? Comment les lignes d’exclusion et d’inclusion se dessinent-elles dans le débat ? Enfin, de quelle façon se construisent les grilles d’interprétation collectives d’un problème public ?

À travers les contributions qui composent ce dossier, il s’agit d’interroger les acteurs qui prennent part aux controverses (scientifiques, lanceurs d’alerte, journalistes, pouvoirs publics, lobbyistes, industriels, associatifs et citoyens) dans leurs stratégies et pratiques de communication. Les dispositifs qui permettent de mettre en public les controverses et qui organisent la confrontation des arguments, des intérêts et des valeurs font également l’objet d’une attention particulière.

Les controverses agissent comme des révélateurs des modalités d’organisation du débat public en démocratie. Les auteurs de ce dossier nous rappellent qu’en situation de controverse, plus qu’en toute autre occasion, la communication est un enjeu de pouvoir.