Catégorie : Publications

Design et Communication

[Parution] Design et Communication – Créations Collectives

Le design est passé dans le langage commun depuis plus d’un demi-siècle. Même s’il nous semble courant, voire banal dans notre vie quotidienne, sa réalité est avant tout industrielle. Sans traduction explicite dans notre langue – « design » tel qu’utilisé depuis plus d’un siècle est un terme anglais –, il n’en connote pas moins un esprit de modernité, d’innovation et de progrès.

[Publication] Hermès 90 – L’Europe, entre incommunications et guerres

Le nouveau numéro de la revue Hermès, « L’Europe, de l’incommunication à la guerre », sort ce 27 octobre 2022. Après la présidence française de l’UE et la célébration des 70 ans du Parlement européen, alors que la construction européenne est presque absente du débat public, ce numéro revient sur les réussites et les échecs de l’UE et l’Europe, jusqu’à la fracture, peut-être la plus importante depuis plus d’un demi-siècle, qui a amené la guerre au sein du continent.

May, Édouard, Docteurs et savants 14e, 15e, 16e siècles, imprimerie Lemercier, s.d. Musée Carnavalet, Histoire de Paris, G.25055. CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet.

L’érudition : usages et enjeux, par Bernard Valade

Qu’entend-on par « érudition » ? Qu’est-ce qu’un « érudit » ? Nombreux sont les stéréotypes attachés à ce qu’il faut d’abord considérer comme une « méthode d’étudier » ainsi qu’à ceux qui la pratiquent. En se limitant au cas français, on examinera ici comment cette méthode a été mise en œuvre à la Renaissance, puis tout au long de l’âge classique, avant que d’être mise en question à l’époque des Lumières. Devenue au xixe siècle la servante des études historiques et littéraires, l’érudition est aujourd’hui l’objet d’interrogations nouvelles qui en font bien voir les usages et mieux mesurer les enjeux.

Portrait de William Marx dans son bureau au Collège de France, 2020

“L’érudition, c’est l’altérité”, entretien avec William Marx

D’un point de vue plus fondamental, l’érudition est une liberté puisqu’elle permet de sortir du monde où nous sommes, c’est-à-dire de sortir d’un cadre et d’une façon de penser. Elle donne accès à un autre monde, dans lequel nous sont vraiment offerts des espaces d’innovation, de liberté, de fiction, d’imagination, de sensibilité et d’émotion nous permettant d’échapper aux diktats du quotidien.

Les enjeux éthiques et philosophiques des objets connectés en santé

Si l’on demande au philosophe de s’exprimer sur les enjeux que représentent les innovations biomédicales qui multiplient les prothèses, applications ou autres objets connectés, c’est que l’on ne se résout pas à limiter l’acceptabilité de ces innovations aux seuls critères techniques. Et c’est un bon signe, selon moi.

Jusqu’où la santé numérique va-t-elle transformer l’organisation des soins ?

La santé numérique semble imposer l’idée de révolution. Certains annoncent la disparition des médecins sous l’effet de l’outil numérique, d’autres même la mort de la mort. L’histoire est pourtant jalonnée de révolutions annoncées qui n’ont pas eu lieu : des effets inattendus surviennent le plus souvent, et des résistances mal appréhendées surgissent fréquemment.

[Parution] Santé connectée

Écrans, claviers, souris, plateformes, internet des objets et « intelligence » artificielle envahissent désormais notre quotidien et transforment nos relations aux autres. Après leur entrée dans le champ du bien-être et du quantified-self, des industriels explorent celui de la santé, champ d’autant plus prometteur qu’il offre – avec la chronicisation de certaines maladies infectieuses ou cancéreuses et l’augmentation du vieillissement de la population –, de nombreux domaines d’application. De son côté, la situation actuelle de la crise sanitaire du Covid-19 a modifié en quelques mois des pratiques enracinées depuis des décennies dans le champ de la santé.

L’incommunication comme résistance

Ce numéro comprend trois parties. La première démontre en quoi les incommunications sont constitutives de la communication — ou, pour le dire autrement, que toute communication se nourrit d’incommunications. Nous reproduisons ici...

La numérisation : une révolution métaphysique

Dans l’Essentiel [Im]matérialités de la mort, dirigé par Valérie Robin Azevedo, Jean-Michel Besnier (Paris Sorbonne) s’intéresse à l’immortalité numérique. Nous reproduisons ici un extrait.   L’homme est désir d’éternité : c’est une banalité...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search