Catégorie : Blog de la revue Hermès

Drapeau de l'État du Brésil flottant au vent

Le Capitole brésilien

par Juremir Machado da Silva, journaliste, traducteur, écrivain et professeur d’université Le 6 janvier 2021 des fanatiques ont attaqué le Capitole, siège du parlement américain, mécontents de la défaite de Donald Trump...

Lula marchant avec les représentants du peuple brésilien lors de son investiture

De la main du peuple

par Roberto Chiachiri, professeur et chercheur des universités au Brésil Le soir du 30 octobre 2022, le Brésil connaît peut-être l’une des plus belles fêtes démocratiques de son histoire après la liesse...

Le meunier et le grand évaluateur

La fontaine des fables d’aujourd’hui Pascal Robert[1] Un meunier fabriquait une farine excellente. Le Grand Evaluateur, personnage craint Passait dans le voisinage à son allure lente. Il s’arrêta, reniflant, devant le moulin...

La Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : un concept devenu intimidant

[Par Xavier Metzger] « Wagner mettra toujours l’humain au cœur de ses problématiques. »  « Cambridge Analytica fait de la préservation de votre privée sa priorité. » « TotalEnergies devient carbon negative »… Bien évidemment, ces positionnements RSE n’existent pas (encore) et montrent, par l’absurde, le caractère idéalisant de celle-ci.

Sur le large trottoir d'une rue dans une ville, une corde à linge a été tendue, sur laquelle ont été étendus trois drapeaux. À droite, le drapeau multicolore LGBTQ+ ; au milieu, texte : "Fora Bolsonaro" ; à gauche, texte : "O Brasil feliz de novo. PT. Lula 2022".

Lula, de la traversée du désert à la victoire : pour défendre la démocratie

[Par Juremir Machado da Silva] Comme le Héros aux mille et un visages de Joseph Campbell, Lula accepta l’appel à l’aventure, surmonta les obstacles, traversa le désert et revint. Désormais, comme on se relève après le passage d’un ouragan, il reste à se projeter dans l’avenir. Le nouveau président brésilien a une énorme responsabilité devant lui : continuer à défendre la démocratie.

Sur fond d'une image de stade de foot, un grand rectangle bleu foncé indique le texte suivant : "Votez pour votre prochain parfum". Au dessous, sur la pelouse du stade, trois pots de yaourt Danette de couleurs différentes. Les trois parfums sont "Lait", "Chocolat saveur coco" et "Chocolat saveur menthe". Sous chaque pot est écrit "Votez ici". Sur la gauche de l'image se trouvent les logos de Danette et de la Fédération française de football, partenaire de l'évènement.

La coopération en marketing : au risque du sens

[Par Jean-Paul Petitimbert] La coopération, telle qu’on la conçoit en marketing, renvoie en général à la notion de « mise à contribution » de tiers extérieurs – consommateurs, utilisateurs, experts, etc. – dans l’élaboration ou la production d’un produit. Mais permet-elle vraiment de concevoir de l’inédit ? Ou est-ce simplement un moyen d’échanger avec ses clients, voire de leur imposer des nouveautés ?

Une photographie de streamers et streameuses faisant un karaoké durant le ZEvent 2022. La salle est plongée dans le noir, les visages de la quinzaine de participants sont éclairés par l'écran de l'ordinateur devant lequel ils sont assis ou debout. Bouche grande ouverte, ils sont en train de chanter à tue-tête devant un micro.

ZEvent : le retour de la télévision sur Internet ?

« Vous voulez dire qu’il y a des gens qui regardent d’autres gens en train de jouer à des jeux vidéo ? Faut vraiment rien avoir à foutre de sa vie. » Huit ans plus tard, l’incompréhension d’Antoine de Caunes a laissé place à plusieurs millions d’euros récoltés. Entre récupération politique et légitimation progressive, le stream français s’installe dans le paysage audiovisuel… en ligne.

Photographie d'une pancarte brandie par un ou une manifestante, sur fond de ciel bleu et d'un immeuble de bureaux. Sur la pancarte blanche, on peut lire à gauche "Say her name", à droite "#MahsaAmini Women Life Freedom Iran". Au centre est collée une perruque de cheveux noirs et frisés.

Femme, vie, liberté

[Par Asal Bagheri] Pendant quatre décennies, les femmes iraniennes ont fait les frais d’un des systèmes politiques les plus oppressifs du monde. Alors aujourd’hui, malgré le risque de mort, les femmes et les jeunes, au-devant de la scène contestataire iranienne, montrent au monde entier comment se défendre comme des féministes.

Photomontage de trois extraits, pris à une fraction de seconde de décalage,d'une vidéo amateure montrant Mahsa Amini souffler sur un pissenlit. La vidéo a été prise en plein air ; Mahsa Amini porte un voile jaune éclatant qui laisse largement paraitre ses cheveux sombres. Elle est maquillée avec du mascara et du rouge à lèvres.

Pour la liberté, pour l’égalité, pour la fraternité

L’Iran attend la naissance de son enfant. Un enfant dont le nom est Liberté. Cette naissance tant attendue est le résultat de la perte de nombreuses vies et âmes : la vie de l’économie, la vie de la culture, la vie de la nature, la vie de Mahsa Amini ainsi que toutes les vies tendres arrachées violemment à l’Iran. Si vous devenez la voix de l’Iran, nous pouvons croire ensemble que cet enfant naîtra.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search