[Publication] Hermès 90 – L’Europe, entre incommunications et guerres

Hermès, la Revue – n°90

L’Europe, entre incommunications et guerres

Sous la direction de Gilles Rouet et Yohann Turbet Delof
Automne 2022

L’Union européenne est certainement le plus grand projet politique réalisé depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Une volonté claire, forte, affirmée, consciente, fait rare dans l’histoire et la politique, porte ce projet, depuis la création du Conseil de l’Europe. La construction de l’Union est une négociation permanente, à 6, 10 ou 27 États membres, une conjugaison des différences. Les incommunications ont été et sont toujours autant de chances de dialogue et d’intercompréhension et les hésitations, désaccords, conflits s’inscrivent dans un processus d’articulation et de construction politique et sociétale, dans le réalisme des confrontations et des différences qui permet de vivre et de construire ensemble.

  Les réussites sont nombreuses et souvent peu valorisées : un marché unique, moteur économique ; des conditions permettant à des mobilités de se développer dans un espace plus ouvert ; une monnaie unique pour une grande partie des populations ; des droits et protections des Européens, droits humains, du numérique, des consommateurs, etc. ; une politique ambitieuse d’aide humanitaire ; une Europe de la santé qui naît dans des conditions de crise. Dans d’autres domaines, il faudra poursuivre encore, collectivement, pour une Europe sociale, de l’enseignement, de la culture, etc.

Incommunications, divergences, négociations… c’est ainsi que l’Europe avance et réussit ! Mais l’acommunication, c’est-à-dire la rupture, peut mener à la guerre, ce que nous vivons actuellement à la frontière de l’Union européenne en Ukraine.

Après la présidence française de l’Union européenne et dans le contexte de célébration des 70 ans du Parlement européen, alors que la construction européenne est presque absente du débat public français comme au sein de bien d’autres pays membres, ce numéro revient sur les réussites et les échecs, avec, grâce ou à cause des incommunications européennes, jusqu’à la fracture, peut-être la plus importante depuis plus d’un demi-siècle, qui a amené la guerre au sein de l’espace européen.

Vous pouvez consulter le sommaire et commander la version numérique sur Cairn.info et acheter la version papier sur le site de CNRS éditions.

Photographie de Gilles Rouet, un homme blanc, d'une soixante d'années

Gilles Rouet est professeur de sciences de gestion et du management et directeur de l’Institut supérieur de management (IAE) de Versailles St-Quentin-en-Yvelines, université Paris-Saclay, depuis 2015. Il a coordonné des projets européens institutionnels avec de nombreux pays d’Europe centrale et orientale.

Photographie de Yohann Turbet Delof, un homme blanc d'environ 35-40 ans

Yohann Turbet Delof est directeur de la Culture de la ville de Saint-Denis. Il est diplômé de Sciences Po Paris et de la Pontificia Universidad Católica de Chile (Chili). Chargé d’enseignement et doctorant à l’université Sorbonne Nouvelle, ses recherches portent sur les scènes artistiques contemporaines en Amérique latine.


Au sommaire de ce numéro

  • Dominique Wolton – Avant-propos
  • Gilles Rouet et Yohann Turbet Delof – Introduction : un projet sans évidence

L’Europe, entre incommunications et guerres

Partie I : Démocratie et promotion des droits humains

  • Édouard Gaudot – Rousseau vs. Montesquieu : le lent cheminement de la démocratie européenne
  • Kalli Giannelos – La démocratie participative au secours du projet européen : entre désillusion et réinvention
  • Élise Bernard – Intégration européenne, société civile organisée et citoyenneté
  • Geneviève Garrigos – « On constate une énorme régression sur les droits humains, y compris en Europe » (entretien avec Gilles Rouet et Yohann Turbet Delof)
  • Florian Favreau et Stéphane Brabant – Entreprises et droits humains : bilan de la PFUE
  • Joseph Krulik – Le système commun d’asile, une réussite méconnue de l’Union européenne
  • Sandra Travers de Faultrier – Liberté et réification
  • Déborah Pimpurniaux – Le dialogue de l’UE avec les organisations religieuses et non-confessionnelles : outil de cohésion identitaire ou de division idéologique ?
  • Marco Lavopa – Construire l’esprit européen. L’Église catholique et le défi de la paix au temps de l’après-guerre
  • Martin Klus – « La principale méthode de travail de l’UE consiste à trouver des compromis et à construire une compréhension mutuelle et un consensus afin de maintenir l’unité » (entretien avec Mária Huraj Rošteková)
  • Léa Lemaire – La relocalisation des populations exilées dans l’Union européenne : incommunication ou acommunication ?
  • Xavier Lapeyre de Cabanes – « Le protocole… c’est une démarche, pas une norme » (entretien avec Gilles Rouet)

Partie II : Frontières et récits européens

  • Bertrand Badie – L’Europe : plateforme ou rempart face à la mondialisation ?
  • Monica Heintz – Les non-dits et non-pensés de la citoyenneté européenne
  • Carlo Grassi – L’Europe, la violence, l’incommunication
  • Martin Deleixhe – Incommunication entre États membres et politique migratoire européenne
  • Frédérique Berrod – Ré-apprivoiser les frontières en Europe, un nouveau narratif
  • Antoine Grassin – Le transfrontalier et les frontières au sein de l’UE (entretien avec Gilles Rouet et Yohann Turbet Delof)
  • Julien Arnoult – Incommunication et référendums sur l’élargissement
  • Anne Muxel – Les jeunes et l’Europe : un « chaînon manquant »
  • Daniele Zappalà – L’alimentation, symbole pour réconcilier l’Europe avec sa diversité culturelle
  • Béatrice Joyeux-Prunel – Une Europe des images ?
  • Yohann Turbet Delof – L’incompréhension latino-américaine : quand évidence ne rime pas avec union

Partie III : Réussites et échecs

  • Stéphane Mortier – L’Union européenne, un pacificateur dans la guerre économique ?
  • Laurent Warlouzet – Le choix du marché au cœur des incommunications européennes
  • Guillaume Martin et Dimitri Oudin – Des incommunications au cœur du plan de relance européen
  • Gilles Rouet – Le Brexit, échec ou réussite ?
  • Mária Huraj Rošteková et Eva Molnárová – Désinformation et politique éducative
  • Thierry Côme – L’émergence de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • Radovan Gura et Martin Mancoš – Le sport, nouvel outil de soft power de l’Union européenne
  • Laurent Martin – Pourquoi l’Union européenne n’a-t-elle jamais eu de politique culturelle digne de ce nom ?
  • Marisol Touraine – « Construire une Europe de la santé, c’est affirmer dans le monde des valeurs et une vision » (entretien avec Gilles Rouet et Yohann Turbet Delof)
  • Petia Gueorguieva – « Unis dans la diversité ? » Les Européens et la crise de Covid-19

Partie IV : Au-delà des incommunications : la guerre

  • Céline Bryon-Portet – La guerre en Ukraine au prisme de l’utopie européenne : les désillusions d’un projet de paix perpétuelle ?
  • Olivier Kempf – L’Ukraine et l’Europe
  • Tetyana Ogarkova – Cinq leçons que nous avons retenues de la guerre de la Russie contre l’Ukraine (témoignage)
  • Florent Parmentier – L’Europe par ses marges orientales, ou la grande désillusion
  • Rouja Lazarova – Nous avons su plus tôt (témoignage)
  • Ivana Čorbová – La Slovaquie face à la guerre en Ukraine : comment les petites nations d’Europe peuvent aider les grandes en temps de crise (entretien avec Mária Huraj Rošteková)
  • Sandrine Roginsky – Communiquer l’Europe : entre numérisation et standardisation ? Retour sur une décennie de recherches sur la communication européenne
  • Alexandra Gubskaja – Le Bélarus, un pays incompris par l’Europe (témoignage)
  • Ilya Kiriya – La guerre en Ukraine comme la faillite de la « puissance douce » de la Russie
  • Bertrand Labasse – Établir l’acommunication : aspects rhétoriques et pragmatiques de l’interdiction des médias russes en Europe
  • Martin Klus – Politics, Democracy and Disinformation
  • Yohann Turbet Delof – Une histoire d’amour (excipit)

Conversation avec…

  • Sofiane Hadjadj – « La mondialisation est réelle, et l’Algérie en fait partie » (entretien avec Brigitte Chapelain)

Diagonales

  • Olivier Standaert – De l’universellement partagé au culturellement situé : analyse normative et comparative des rôles journalistiques en Europe

Lectures

  • Joëlle PROUST, Penser vite ou penser bien ?, Paris, éditions Odile Jacob, 2021 (par Jean-Michel Besnier)
  • Pascal DURAND, Médiamorphoses, Liège, Presses universitaires de Liège, 2022 (par Daniele Zappalà)
  • Arezki CHERFAOUI et Jacques POTHIER (dir.), Visions du monde. Les civilisations à l’heure de la globalisation, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 2021 (par Damien Larrouqué)
  • Maurice REBEIX, L’esprit ensauvagé. À l’écoute des peuples premiers, pour une autre façon d’être au monde, Paris, éditions Albin Michel, 2022 (par Jean-Michel Besnier)

Hommages

  • Bernard Bigot, grand serviteur de l’État et pionnier de la fusion nucléaire (par Dominique Barjot)
  • Dominique Lecourt, le goût et l’art de penser librement (par Jean-Paul Thomas)
  • Michel Meyer, un philosophe au théâtre (par Jean-Michel Besnier)


Citer ce billet
hermes (2022, 26 octobre). [Publication] Hermès 90 – L’Europe, entre incommunications et guerres. Revue Hermès - Cognition - Communication - Politique. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pij6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search