[Parution] Revue Hermès 84 – Les incommunications

 

Sous la direction de Franck Renucci et Thierry Paquot

Vous pouvez consulter le sommaire et commander la version numérique sur Cairn et acheter la version papier sur le site de CNRS éditions.

 

4° de couverture

« Quiproquo », « équivoque », « malentendu », « sous-entendu », « ambiguïté »,                   « désaccord », « méprise », « divergence », « différend » ou « imbroglio ». Autant d’énigmes dans les relations humaines et autant de points d’appui pour la communication, la négociation, la cohabitation entre les individus, les cultures ou les sociétés.

Hermès interroge ici ce paradoxe : alors que les idéologies techniques et biotechnologiques oeuvrent pour une réduction de tout écart, de toute marge de manoeuvre, et prétendent obérer toute incommunication et alors que l’acommunication se déploie de plus en plus, questionner ces techniques révèle des incommunications fécondes. Au commencement est l’incommunication !

Communication, incommunication, acommunication : ce triptyque, au coeur des recherches de Dominique Wolton, s’avère d’une grande efficacité pour rendre intelligibles les incompréhensions, les propos émis et pas nécessairement reçus. Tout ce qui circule possède sa signification, souvent en creux.

Ce numéro comprend trois parties. La première démontre en quoi les incommunications sont constitutives de la communication – ou, pour le dire autrement, que toute communication se nourrit d’incommunications. La deuxième revient sur les incommunications dans leurs rapports avec les sciences, les techniques et la société : celles-ci s’inscrivent dans des modèles et bénéficient de l’apport des technologies. Ceci n’indiffère pas la société qui, à son tour, incommunique. Enfin, la dernière partie s’attarde sur les arts et la littérature et tente d’expliciter les liens entre incommunications et pratiques artistiques.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.