Lancement des Carnets d’Hermès

La communication traverse nos vies, avec ses joies, ses échecs, ses rêves et ses projets. On la recherche, on s’en méfie, on la désire, elle nous échappe, expliquant en bonne partie la relation ambiguë que l’on entretient avec elle.

Avec l’omniprésence des techniques, on la rêve plus facile. Il n’en est rien, derrière les performances techniques réapparaissent toujours les difficultés de la communication humaine, avec ses deux voisines, l’incommunication et l’acommunication. Bref, on la poursuit, mais elle nous glisse souvent entre les doigts.

Tel est l’objet de ces carnets associés à la revue Hermès. Sortir des approches rationnelles et scientifiques, retrouver tous les « papillons de la communication », avec ses logiques imprévues et ses paradoxes. Être attentif aux ruses de la communication humaine, et à ses fiançailles toujours compliquées avec l’information ; sans oublier la quête incertaine de l’autre, avec les mille et un contresens de la vie, et la tentation de trouver un certain réconfort dans l’usage des techniques et des artefacts. Ces carnets, pour se décaler par rapport à la rationalité classique et recueillir les témoignages, écrits, récits, anecdotes joyeuses ou non, qui peuplent nos vies quotidiennes, nos travaux, nos voyages et rencontres. Plutôt que d’affirmer des certitudes, il s’agira dans ce carnet de recherche de proposer des hypothèses, de poser des questions, d’ouvrir une discussion.

Ces carnets s’ajoutent à la rubrique ouverte dans Hermès, « Ils ont parlé de communication », composée de textes anciens et récents afin là-aussi d’élargir la perspective scientifique de la revue avec une ouverture aux diverses formes de la communication quotidienne. Prendre à bras le corps les relations entre les informations, la communication, les techniques, les rumeurs, les libertés, les mensonges… Pour comprendre peut-être un peu mieux les rapports entre soi et l’autre, la grande question de la communication. Observer, regarder, témoigner et réfléchir à ces innombrables situations de communication, réussies ou non, qui demeurent des portes d’entrée pour essayer de comprendre un peu mieux l’infinie complexité des relations entre les individus, les sociétés, les autres et la mondialisation.

 

 

Source image :Abyss Wallpaper

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. DOUA Edmond dit :

    Excellente lucarne, pour partager notre opinion sur les problématiques des Sciences de la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.