La Chimie durable, au-delà des promesses…

la-chimie-durable-sous-la-direction-de-laura-maximLa Chimie durable, au-delà des promesses…
Laura Maxim (dir.), 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

La chimie, cette science reine de la nature, doit surmonter un enjeu essentiel : devenue une activité industrielle, elle entretient des relations difficiles avec la société, et doit donc intégrer les demandes sociales en faveur du développement durable. Les relations chimie-technique-société posent d’emblée la question du désamour entre chercheurs, industriels, citoyens, consommateurs, décideurs politiques et structures associatives. Comment créer les conditions d’une véritable négociation entre scientifiques et acteurs venant d’autres horizons conceptuels ? Une chimie « verte » et « durable » est-elle possible ?

En tentant de répondre à ces questions, et à beaucoup d’autres, les auteurs réunis dans cet ouvrage montrent que, confrontés à la montée de l’écologie, les changements contemporains en chimie font apparaître de nouveaux liens entre production de connaissance et communication. Un sujet qui engage l’avenir de la planète, traité pour la première fois de manière didactique par des toxicologues, écologues, sociologues, juristes, philosophes ou économistes.

Laura Maxim est chargée de recherches à l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS. Son domaine de recherche concerne les mutations de la chimie dans les sociétés d’Europe occidentale.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.