Traduire et communiquer à l’heure de la mondialisation

CV-OUSTINOFF-traduireTraduire et communiquer à l’heure de la mondialisation
Michaël Oustinoff, 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Dans quelles langues communiquer à l’heure de la mondialisation ? C’est désormais une question centrale. La politique du tout-anglais est de plus en plus contestée, y compris dans le monde anglophone.
Le plurilinguisme choisi par l’Union européenne, l’Unesco ou l’Inde, présente des avantages économiques et politiques d’autant plus marquants que la défense de la diversité culturelle est un enjeu mondial.
Les langues ne sont pas interchangeables, chacune d’entre elles porte une “vision du monde”. Traduire reste donc la meilleure solution pour communiquer, et la traduction n’ est pas seulement une opération linguistique: c’est d’autres pensées, d’autres signes, qu’elle révèle.
Clé essentielle pour déchiffrer notre monde complexe et “connecté”, la traduction est désormais l’affaire de tous.

Michaël Oustinoff est maître de conférences HDR à l’Institut du monde anglophone de l’université de Paris III Sorbonne Nouvelle (EA 4398) et chercheur associé à l’ISCC.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.