CNRS Communication

Depuis 1998, 34 ouvrages grand format

La collection « CNRS Communication » vise à favoriser, de manière interdisciplinaire, des travaux théoriques, des recherches empiriques et des œuvres d’auteurs français et étrangers sur des questions de communication.

 

CV-e-reputation[E]réputation
médiation, calcul, émotion

Camille ALLOING
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »
Mai 2016
ISBN : 978-2-271-09190-1
280 p., 25 euros

Évaluer une entreprise, commenter un produit ou un service, « liker » un message promotionnel… Le Web produit des réputations. Si les organisations quantifient depuis de nombreuses années les opinions pour évaluer leurs réputations, et orienter leur prise de décision, en quoi le Web modifie-t-il ces approches ? Comment les dispositifs numériques calculent-ils, voire fabriquent-ils ce que l’on nomme couramment
l’e-réputation ? Est-elle un nouveau moyen de s’orienter en ligne autant qu’une nouvelle forme d’autorité ?

Dans cet ouvrage, la réputation en ligne est analysée et discutée selon quatre prismes : documentaire (comme un ensemble d’indicateurs), algorithmique (comme un élément de gouvernance des plates-formes web), affectif (comme un élément de nos sociabilités connectées) et managérial (car pour les praticiens la réputation numérique
« se doit » d’être gérée par les organisations).

Camille Alloing est maître de conférences en sciences de l’information-communication à l’IAE de l’Université de Poitiers. Après avoir été consultant et ingénieur R&D dans les domaines du management de l’information et de l’e-réputation, il consacre ses travaux universitaires aux questions des pratiques de consommation de l’information en ligne, spécifiquement sur des terrains organisationnels.

http://cadderep.hypotheses.org/

Titres parus

ANTHROPOLOGIE DE L'HOMME MONDIALISƒAnthropologie de l’homme mondialisé.
Histoire et concepts
Christoph Wulf, 2013
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Plaidant pour une approche interdisciplinaire et transnationale de l’anthropologie incluant entre autres sciences, philosophie et histoire, Christoph Wulf étudie toutes les façons dont l’anthropologie a été comprise et pratiquée tout autour du monde et à travers les âges.

la-norme-numerique-jacques-perriault-et-cecile-vaguer
La Norme numérique
Savoir en ligne et Internet
Jacques Perriault et Cécile Vaguer (dir.), 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Les échanges sur les réseaux numériques impliquent des règles communes d’organisation des plateformes et des données. Ces conventions, élaborées dans des organisations multilatérales, sont au départ des standards adoptés par des groupes d’utilisateurs. Elles deviennent des normes numériques lorsqu’un large consensus international les retient. Cet ouvrage initie le lecteur profane à cette activité peu connue qu’est la normalisation pour la circulation des savoirs sur Internet.

CV-OUSTINOFF-traduireTraduire et communiquer à l’heure de la mondialisation
Michaël Oustinoff, 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Dans quelles langues communiquer à l’heure de la mondialisation ? C’est désormais une question centrale. La politique du tout-anglais est de plus en plus contestée, y compris dans le monde anglophone.
Le plurilinguisme choisi par l’Union européenne, l’Unesco ou l’Inde, présente des avantages économiques et politiques d’autant plus marquants que la défense de la diversité culturelle est un enjeu mondial.

intelligence-economique-nicolas-moinetL’Intelligence économique. Mythes et réalités
Nicolas Moinet, 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Encensée, fantasmée, décriée, ultra médiatisée et pourtant méconnue, l’intelligence économique n’a rien de commun avec ce nouvel avatar de Big Brother que nous décrivent complaisamment adeptes de la théorie du complot et autres amateurs de caricatures orwelliennes. Loin des stéréotypes qui entourent trop souvent ce sujet sensible, Nicolas Moinet signe une analyse remarquable sur une activité dont les premiers balbutiements remontent à la Seconde Guerre mondiale et qui marque aujourd’hui en profondeur le développement de nos sociétés en réseaux.

la-chimie-durable-sous-la-direction-de-laura-maximLa Chimie durable, au-delà des promesses…
Laura Maxim (dir.), 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Face aux controverses sociales autour des risques chimiques pour la santé et pour l’environnement, de nouvelles pratiques de recherche et développement émergent sous des appellations diverses, comme
« chimie durable », « chimie verte » ou « chimie écologique ». Alors qu’un certain nombre d’ouvrages techniques décrivent les principes et des applications de cette nouvelle façon de « faire de la chimie », la littérature néglige ses composantes sociales, politiques, économiques et même (éco-)toxicologiques, qui sont pourtant essentielles dans ce processus d’innovation.

art-et-internet-jean-paul-fourmentraux

Art et Internet
Jean-Paul Fourmentraux, 2010 (2005)
Nouvelle édition revue et augmentée
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Depuis le milieu des années 1990, Internet bouscule les formes de création et de diffusion de l’art contemporain. Dans le même temps, le
« travail artistique », plus collectif et interdisciplinaire, préfigure de nouveaux usages de l’Internet. Cet ouvrage analyse les dynamiques et tensions de cette articulation de la recherche technologique et de l’innovation artistique. Il examine les modalités d’émergence d’un monde de l’art centré sur l’Internet, ainsi que l’institution de nouvelles conventions de travail et d’échange culturel. Quels sont ici les ressorts de la mise en oeuvre d’art ? Que signifie être auteur ? Quelles formes d’exposition et de réception sont imaginées ?

Joanna Nowicki, 2008.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Le point focal de l’Europe a été, est encore, sa frange occidentale. Objet de désir et de convoitise, il fait les modes et les tendances. Pourtant, à y bien regarder, la partie médiane de l’Europe est depuis des temps immémoriaux un lieu privilégié d’échanges, d’apprentissages, d’ouvertures.
Dans cette histoire mouvementée, s’est développée l’expérience de l’exil, de l’existence plurinationale, celle de Kundera ou de Todorov, celle de Milosz ou de Gombrowicz, où l’on discerne à quel point l’ouverture aux langues et aux cultures de l’autre est une richesse. Par là même la garantie d’une entente et d’une paix durables.

Jean-Paul Fourmentraux, 2005.

CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Pratique artistique émergente, le Net art participe d’une construction collective où interviennent aussi bien artistes que configurations techniques et occasions sociales ritualisées. L’auteur propose une analyse minutieuse des dispositifs que le Net art met en oeuvre. Le suivi de la conception, de la disposition et de l’exposition du Net art permet de voir se constituer des projets à dimensions multiples qui ouvrent des voies de recherche artistique et de création technologique. Un ouvrage sur les métamorphoses du métier d’artiste avec les TIC qui intéressera aussi bien les férus d’art que les passionnés d’innovations technologiques.

Televisions-arabes-sur-orbite-Tourya-GuaaybessTélévisions arabes sur orbite.
Un système médiatique en mutation (1960-2004)
Tourna Guaaybess, 2005.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Dès le milieu des années 1990, les télévisions du monde arabe s’engageaient dans une voie résolument novatrice : celle de l’exploitation directe de la technologie du satellite qui rendait caduc le monopole de la diffusion, jusque-là détenu par les États, et permettait une reconfiguration totale de l’espace télévisuel régional. Ainsi, les médias arabes s’inscrivirent-ils – de manière assez soudaine – dans le mouvement de la globalisation de la communication et de l’information. À travers le cas de l’Égypte, l’auteure analyse actions et stratégies déployées par les opérateurs publics, à savoir l’État, pour garder certains pouvoirs sur ce secteur hautement stratégique. Pourtant, comment ne pas voir, dans cette ouverture télévisuelle, la possible émergence d’un espace public dans le monde arabe ?

Bernard Rigo, 2004.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Polythéisme, sacré, ancestralité, interdit, don, clivage hommes/femmes… sont autant de notions clés utilisées par le discours savant pour décrire les sociétés traditionnelles. Pour autant ces notions n’ont de sens que rapportées à un questionnement préalable : qu’est-ce qu’une entité divine ? qu’est-ce qui fait la sacralité d’une chose ? quels rapports les ancêtres entretiennent-ils avec leurs descendants ? comment articuler la fécondité féminine aux dieux et aux hommes ? Cet ouvrage propose une réponse polynésienne car il n’y a pas de réponse universelle.

51HMSMNWPHL._SX307_BO1,204,203,200_Le Régime de la civilité en Égypte. Public et réislamisation
Jean-Noël Ferrié, 2004.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Jusqu’à présent, on expliquait ce que les gens faisaient sans s ’intéresser à la construction de leur action, en la limitant à leur engagement dans le collectif. Dans cet esprit, le musulman voyait l ’ensemble de sa conduite fixée par l’islam. L ’auteur critique cette sociologie déterministe.Selon lui, l ’adoption d ’un comportement commun découle, non du choix unanime de tous, mais de la difficulté pour chacun d ’exprimer son désaccord. Jean-Noël Ferrié, analysant de nombreux domaines concrets : alcool,relations sociales,sexualité… appliqués à la société égyptienne, nous dévoile avec une très grande finesse ce qu’il appelle le « régime de la civilité ».

Armes-communication-massive-Jean-Marie-CharonArmes de communication massive Informations de guerre en Irak : 1991-2003
Jean-Marie Charon et Arnaud Mercier (dir.), 2004.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Réunissant des spécialistes français et étrangers, des journalistes, ainsi que des chercheurs de divers horizons, cet ouvrage s’est donné pour cadre d’étude la comparaison du traitement médiatique de la guerre du Golfe et de l’actuelle guerre d’Irak. En l’espace de douze ans (1991-2003), de quelles évolutions peut-on se prévaloir en matière de communication ? Les journalistes embarqués en 2003 ont-ils assuré une meilleure couverture qu’en 1991 ? Sont entre autres traitées dans cette étude les « bavures » des militaires américains contre les journalistes présents à Bagdad ; les différences de traitement de l’information entre médias dont les pays sont engagés ou non dans la guerre. Sans formuler des jugements définitifs faute de recul suffisant, cet ouvrage entend offrir des clés de lecture pour comprendre les enjeux de l’information en temps de guerre.

Alice Krieg-Planque, 2003.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

En 1992, la guerre yougoslave a fait surgir une dénomination jusque-là inédite : «purification ethnique» (ainsi que des expressions comme «nettoyage ethnique», «épuration ethnique», «nettoyer ethniquement», «ethniquement pur»…). Avec ce néologisme, les différents acteurs de l’espace public français disposaient d’un terme supplémentaire pour donner aux événements, yougoslaves ou non, un certain cadre. Le sujet de cet ouvrage est de voir comment, au travers de cette formule, a été perçue, collectivement, l’histoire de cette guerre. En étudiant la genèse puis la phase de mise en circulation de la formule dans la presse française, l’auteur révèle certains aspects de la construction de l’information dans les médias.

Joëlle Farchy, 2003.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

En 2001, sous la pression des majors du disque, disparaissait Napster, le site gratuit d’échange de fichiers musicaux, laissant des millions d’internautes orphelins. Napster symbolisait le rêve d’une autre forme d’ accès au savoir et à la culture. La dialectique entre la diffusion gratuite auprès du public et la nécessité de respecter les règles de la propriété intellectuelle se pose avec acuité sur Internet. L’auteur montre que, dans un contexte radicalement nouveau, les formes de régulation devront incontestablement
évoluer mais seules des instances politiques fortes peuvent faire coexister pluralisme et culture pour tous.

prospero-francis-chateauraynaudProspéro. Une technologie littéraire pour les sciences humaines
Francis Chateauraynaud, 2003.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Aujourd’hui, les réseaux de communication rendent accessibles des quantités considérables d’informations et les ingénieurs proposent de multiples outils pour les stocker, les trier, les redistribuer. Le logiciel Prospéro rassemble des outils d’analyse orientés principalement vers l’étude des affaires, des controverses ou des crises. La présentation des concepts et des techniques utilisés pour traiter ces dossiers est l’occasion, pour l’auteur, de confronter les régimes cognitifs instaurés par la statistique, la linguistique ou l’intelligence artificielle, avec les enjeux de la sociologie et de l’histoire contemporaine.

230142_fL’Expression gestuelle de la pensée d’un homme politique
Geneviève Calbris, 2003.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

A travers des enregistrements télévisuels de Lionel Jospin en 1997 et 1998, Geneviève Calbris analyse l’expression gestuelle correspondant aux différents rôles qu’il assume alors (socialiste, en charge du gouvernement…). De nombreuses illustrations montrent que les gestes les plus fréquents symbolisent des notions abstraites telles que l’objectif, l’effort, le rassemblement, la décision, la rigueur… L’auteur étudie comment, en tant qu’esquisse rapide de la pensée à exprimer, le geste anticipe la formulation verbale et comment les informations apportées par les deux modes d’expression se précisent mutuellement, l’un complétant l’autre.

Geneviève Paicheler, 2002.

CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Parmi les décisions politiques, celles qui concernent la santé publique prennent une importance de plus en grande, que ce soit pour le public ou pour un personnel politique qui veut conserver une image positive. La question abordée est celle de la mise en place d’une politique de prévention du sida à travers les campagnes d’informations adressées au grand public en France. L’analyse menée sur ces dix dernières années met en évidence le rôle des instances en charge des politiques publiques, la multiplication des institutions et des acteurs impliqués, la difficulté à modifier les comportements individuels malgré des stratégies de plus en plus étudiées

Jesús Martín-Barbero, 2002.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Après s’être intéressé à la manière dont l’idéologie impose sa logique de la domination aux moyens de communication, l’auteur considère ici la dimension du conflit entre émetteurs et récepteurs, ses derniers produisant du sens en dehors de ces mêmes moyens massifs. La question de la communication devient ainsi celle de la culture, qui exige que l’on reconsidère tout le processus de la médiation de masse du point de vue de la réception, de la reconnaissance, et de l’appropriation. Ce déplacement de problématique implique une nouvelle vision de la modernité en Amérique latine et des perspectives qu’elle ouvre.

Naturaliser-phenomenologie-Jean-PetitotNaturaliser la phénoménologie. Essais sur la phénoménologie contemporaine et les sciences cognitives
Jean Petitot, Francisco J. Varela, Bernard Pachoud et Jean-Michel Roy (dir.), 2002.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Réunissant les meilleurs spécialistes, cet ouvrage tente d’articuler le questionnement philosophique des phénomènes de conscience avec les approches des mécanismes mentaux développées par les sciences cognitives. L’ambition est ici de rendre compte des actes et des contenus mentaux dans les termes de la neurobiologie ou selon des modèles physico-mathématiques, voire informatiques et de resituer les apports de la philosophie « continentale », notamment à la lumière des travaux de Husserl et Merleau-Ponty.

Anni Borzeix et Béatrice Fraenkel, 2001.

CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Tout travail – de l’ouvrier au cadre dirigeant – se fait, certes, avec des gestes, des savoir-faire, des outils, des technologies mais avec des mots aussi. Cet ouvrage propose un remarquable panorama, tant théorique que méthodologique et empirique, d’un ensemble de recherches sur l’emploi du langage, écrit ou oral, en situation de travail. Mêlant des approches linguistiques, ethnographiques, ergonomiques, ces analyses renouvellent les études du langage.

dc2827836dabcdfa93208f20e1387298

Marlène Coulomb-Gully, 2001.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Qu’est-ce que la politique à la télévision ? Le propre de la télévision réside dans sa formalisation « sensible », dans le formatage « esthétique » qu’elle impose : c’est là son langage… et le prix à payer, sans doute, pour permettre à une majorité de citoyens d’accéder à une forme de compréhension de la réalité politique. S’appuyant sur une analyse de séquences politiques de journaux télévisés pendant la campagne présidentielle de 1995, le livre propose une étude plus large de la rhétorique politico-audiovisuelle.

230940_fL’Ordre sensoriel. Une enquête sur les fondements de la psychologie théorique
Friedrich A. von Hayek, 2001.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Il est ici question des rapports entre l’esprit et le monde physique, le mental et le cérébral : comment le monde des objets physiques est-il
« traduit » dans le monde subjectif des entités mentales ? Avec cet ouvrage, Hayek complète par ailleurs sa théorie sociale, fournissant en particulier une assise épistémologique solide à sa théorie des phénomènes complexes et à sa conception des limitations de la rationalité humaine.

Claire Belisle, Jean Bianchi et Robert Jourdan, 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

 

Les médias – télévision, cinéma, radio, presse, téléphone, informatique multimédia – sont aujourd’hui au cœur de nombreux débats. Quels rôles jouent-ils dans la société ? Quelle place occupent-ils dans la culture ? Comment les gens construisent-ils leur monde en s’aidant des médias et ce faisant comment s’en servent-ils ? À travers l’examen de « 50 mots-clés » ce livre propose un panorama de la culture médiatique.

mediateurs_visions_monde_cheveigneL’Environnement dans les journaux télévisés
Médiateurs et visions du monde
Suzanne de Cheveigné, 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Les journaux télévisés rythment notre vie collective et construisent, comme les autres médias mais à l’attention d’un public vaste, une part de notre réalité sociale. Les médias créent du lien social mais non de l’uniformité : les différents journaux télévisés nous parlent chacun à leur manière, en fonction de leur cible. Partant du cas des nouvelles concernant l’environnement, l’auteur illustre leur diversité et réfléchit à la place qu’ils occupent dans notre espace public.

41414T95G5L._SX297_BO1,204,203,200_CNN et la mondialisation de l’imaginaire
Andrea Semprini, 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Analyse de la chaîne de télévision CNN et du rôle joué par ce média dans la propagation d’un imaginaire particulier au niveau mondial. Cet imaginaire qui emprunte principalement aux stéréotypes culturels américains doit faciliter le passage d’une « mondialisation mineure » de type économique à une « mondialisation majeure » concernant aussi bien les valeurs que les styles de vie. Après avoir analysé les caractéristiques principales de CNN : le direct, l’information 24h sur 24h, etc., l’auteur évalue la stratégie de CNN et dresse une cartographie de l’imaginaire ainsi diffusé.

observerObserver la communication. Naissance d’une interdiscipline
Bruno Ollivier, 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

La communication n’est pas une discipline mais avant tout un objet d’études pour des disciplines aussi diverses que les sciences du langage, la sémiologie, la sémantique, la sociologie… L’auteur étudie la manière dont la communication est devenue « objet d’études », comment les disciplines qui l’étudient convergent et s’entrecroisent, enrichissant mutuellement leurs méthodes de travail.

vaincreVaincre l’indifférence. Les associations dans l’espace public européen
Éric Dacheux, 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Comment, dans l’Union européenne, vaincre l’indifférence des pouvoirs publics, des multinationales ou de l’opinion publique ? Cet ouvrage décrit et analyse les modes d’intervention publique d’un acteur politique injustement ignoré : les associations. Tout à la fois contre-pouvoir, école de démocratie et force de proposition, les associations mettent en place des actions politiques et une communication publique qui révèlent l’inventivité de la société civile.

raisonRaison pratique et sociologie de l’éthique.
Autour des travaux de Paul Ladrière
Simone Bateman-Novaes, Ruwen Ogien et Patrick Pharo (dir.), 2000.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Rendant hommage à l’œuvre de Paul Ladrière, cofondateur du Centre de sociologie de l’éthique, les auteurs illustrent, selon leur discipline, ce que pourrait être une théorie de la société fondée sur la réflexion éthique et sur ce qu’on appelle, dans la tradition kantienne, la raison pratique. Les différentes contributions consacrées à Durkheim, Weber, Habermas, Kant, Benjamin, Levinas ou à des domaines tels que la souffrance au travail, l’action économique ou la citoyenneté européenne, font ressortir les liens de la sociologie de l’éthique avec des questions majeures de société.

Joëlle Farchy, 1999.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Dans une mise en perspective historique, l’auteur montre comment peuvent ou non cohabiter pour les œuvres culturelles une logique – marchande – d’internationalisation amplifiée par les évolutions numériques et un consensus hexagonal concernant l’exception culturelle française.

Françoise Reumaux (dir.), 1999.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Cet ouvrage propose une réflexion pluridisciplinaire sur un phénomène social – la rumeur – dont on connaît assez mal les fonctions et les usages. Les auteurs redéfinissent les contours d’un paradigme qui ne serait pas celui de l’information mais celui de la connaissance permettant d’évaluer les modes de traitement du réel en fonction de ressources spécifiques (savoirs, compétences, logiques).

expertL’« Expert » à la télévision
Traditions électives et légitimité médiatique
Yves Chevalier, 1999.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Au gré des thèmes qu’elle aborde, la télévision installe certains savants et porte-parole dans un statut « d’expert ».Comment la télévision procède-t-elle pour instrumentaliser les hommes et les idées ? Par quels hybridations et détournements passe la « légitimation médiatique »

assoAssociations et communication. Critique du marketing
Éric Dacheux, 1998.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Dans cet ouvrage, l’auteur nous montre comment ce qu’il appelle les « associations de transformation sociale » sont moins confrontées à des problèmes de communication – d’ailleurs inhérents à la vie démocratique de leur organisation – que victimes d’une profonde crise identitaire. Dès lors le marketing associatif emprisonne les acteurs sociaux dans un « prêt à penser » communicationnel marchand où se perd leur identité politique. Pourtant, il existe des alternatives….

miroirMiroirs maghrébins. Itinéraires de soi et paysages de rencontre
Susan Ossman (dir.), 1998.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Au Maghreb, les genres expressifs participent, de manières diverses, à la mondialisation des cultures. Cet ouvrage tente d’appréhender les dynamiques sociales à l’oeuvre dans l’usage quotidien des médias internationaux.Elaboré à partir d’enquêtes sur le terrain et de travaux historiques, il confirme, qu’au delà duprocessus de « réappropriation culturelle », l’expansion des médias contemporains et celle de moyens d’expression plus traditionnels sont concomitantes. Leurs développements contribuent à la création de nouveaux espaces de sociabilité, mais aussi à l’émergence de réseaux, « territoires de la communication » sans lieux.