Archives par étiquette : surveillance

[Parution] Hermès 76. Le renseignement, un monde fermé dans une société ouverte

h76couvLe renseignement, un monde fermé dans une société ouverte Sous la direction de Nicolas Moinet et Franck Bulinge. 

Vous pouvez d’ores et déjà commander la version numérique sur Cairn. La version papier est disponible sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Évoluant entre mythes et réalités, le monde du renseignement intrigue, inquiète ou fait fantasmer. Dans une société ouverte, les services secrets peuvent-ils encore faire l’économie de la communication lorsque l’on sait que ne pas communiquer, c’est déjà communiquer ? De la surveillance planétaire exercée par l’hyperpuissance étasunienne au renseignement dans la sphère privée, en passant par les nouvelles fonctions développées au sein des entreprises (intelligence économique, datamining), le renseignement a évolué et n’est plus seulement un métier de seigneurs destiné à une aristocratie d’État s’adonnant au « grand jeu » du bal des espions. Désormais, c’est toute la société qui est prise dans un système où un nombre croissant d’acteurs deviennent, parfois simultanément, producteurs et consommateurs de renseignements. Accessibles au plus grand nombre, les technologies de l’information et de la communication rendent même certains acteurs privés plus performants que bien des agences d’État…

Plus que jamais indisciplinée, la revue Hermès a fait le pari de questionner ce monde fermé dans une société ouverte. Ce numéro pose ainsi la question de la place du renseignement à une époque où la logique bureaucratique est bouleversée par l’abondance des informations, des interactions et des réseaux. En donnant au renseignement ses lettres de noblesse académique – à l’instar des intelligence studies anglo-saxonnes –, ce numéro fixe des points de repères dans une mutation anthropologique qui n’en est sans doute qu’à ses prémices. Comment parler de société de l’information ou de la connaissance sans réfléchir aux mutations du renseignement, qui redistribuent les rapports entre monde fermé et société ouverte, public et privé, secret et transparence ?

Politiques sécuritaires et surveillance numérique

politiques-securitaires-et-surveillance-numeriquePolitiques sécuritaires et surveillance numérique
Sous la direction de Pierre-Antoine Chardel
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

Les politiques sécuritaires sont aujourd’hui amplement privilégiées dans l’organisation de nos sociétés. Au nom de la lutte anti-terroriste, on voit se mettre en place des formes de surveillance de plus en plus sophistiquées. Par la traçabilité que les technologies numériques rendent possible (celle des puces RFID ou des multiples objets connectés), nous sommes susceptibles d’être surveillés dans la plupart des moments de notre vie. Le présent ouvrage interroge l’intensification des politiques sécuritaires dans les sociétés démocratiques en mettant en évidence le risque majeur qu’elle constitue pour nos équilibres politiques, sociaux et existentiels. Car si au nom de la sécurité, nous acceptons d’être de plus en plus surveillés, c’est en négligeant le fait que nous avons besoin de confiance, d’autonomie et de liberté pour nous inscrire solidement dans le monde. Pourquoi semblons nous faire preuve si massivement d’une telle négligence ?

Sommaire :

  • Présentation générale – Nos existences sous surveillance. Regards croisés et perspectives critiques
    Pierre- Antoine Chardel
  • L’extension des fichiers de sécurité publique
    Pierre Piazza
  • Devoir de protection, protection des libertés : entre « surveillance liquide » et politiques sécuritaires
    Zygmunt Bauman
    Entretien réalisé par Olivier Hassid
  • La confiance au prisme de la « sécurité nationale ». Une analyse critique à l’ère des réseaux numériques
    Gabriel Périès
  • Peut-on encore parler d’état d’exception à l’heure des « sociétés de surveillance » ?
    Marie Goupy
  • La surveillance numérique au travail
    Hubert Bouchet
  • De la surveillance à la « sousveillance »
    Jean-Gabriel Ganascia
  • La composition d’un espace européen autour du régime juridique des données personnelles
    Annie Blandin
  • (Contre)surveillance distribuée dans les « Journées de Juin » au Brésil
    Fernanda Bruno et Bruno Cardoso

L’intelligence économique. Mythes et réalités

intelligence-economique-nicolas-moinetL’Intelligence économique. Mythes et réalités
Nicolas Moinet, 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Encensée, fantasmée, décriée, ultra médiatisée et pourtant méconnue, l’intelligence économique n’a rien de commun avec ce nouvel avatar de Big Brother que nous décrivent complaisamment adeptes de la théorie du complot et autres amateurs de caricatures orwelliennes. Loin des stéréotypes qui entourent trop souvent ce sujet sensible, Nicolas Moinet signe une analyse remarquable sur une activité dont les premiers balbutiements remontent à la Seconde Guerre mondiale et qui marque aujourd’hui en profondeur le développement de nos sociétés en réseaux.