Archives par étiquette : open access

Information et communication scientifiques à l’heure du numérique

information-et-communication-scientifiques-a-l-heure-du-numerique-sous-la-direction-de-valerie-schaferInformation et communication scientifiques à l’heure du numérique
Sous la direction de Valérie Schafer
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

Communiquer la science : une activité désormais centrale, aux formes diverses et engageant de multiples acteurs, compétences et supports. Cet Essentiel propose des regards croisés interdisciplinaires pour explorer les enjeux et les évolutions récentes de l’information et de la communication scientifiques à l’heure du numérique. Science ouverte, science 2.0, déluge informationnel, communication institutionnelle des laboratoires et instituts de recherche, blogs de chercheurs, plateformes participatives et collaboratives, accès pour tous à la culture scientifique… autant de thèmes émergents qui concernent les chercheurs et professionnels de l’information et de la communication, et interrogent également les relations science/société et leurs transformations actuelles.
Sommaire : 

  • Présentation générale – Renouveau de la science et science du renouveau à l’heure du numérique
    Valérie Schafer
  • Abondance et gratuité : pour quoi faire et jusqu’où ?
    Dominique Wolton
    Entretien avec Joëlle Farchy, Pascal Froissart et Cécile Méadel
  • Sciences, réseaux et cognition après le déluge
    Jean-Gabriel Ganascia
  • Interroger les données en SHS à partir de leur écosystème
    Clément Mabi, Jean-Christophe Plantin et Laurence Monnoyer-Smith
  • Science 2.0 : recherche et enseignement
    Olivier Ertzscheid
  • Une nouvelle ère pour les sciences participatives
    Marc Lipinski
  • La communication scientifique directe : un nouveau champ éditorial
    Guylaine Beaudry
  • Science et communication : promettre ou éclairer
    Dominique Namur et Sandrine Paillard
  • Un demi-siècle de communication scientifique à l’Inria (1967-2013)
    Benjamin G. Thierry
  • Le journalisme scientifique face aux nouveaux environnements de diffusion de l’information
    Viviane Thivent
    Entretien avec Valérie Schafer
  • Les savoirs profanes et l’intelligence du Web
    Cécile Méadel
  • Wikipédia, nouvel outil de médiation des savoirs en sciences
    Lionel Barbe

Hermès 57. Sciences.com: libre accès et science ouverte

Le n° 57 sera en librairie le 28 octobre 2010


Sciences.com : libre accès et science ouverte
Sous la direction de Joëlle Farchy, Pascal Froissart et Cécile Méadel

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Confrontée au développement des réseaux électroniques, l’édition scientifique se métamorphose. Nourris au lait d’Internet, les chercheurs tergiversent au moment d’y diffuser leurs productions ; garantes du bien public, les institutions savantes normalisent, s’interrogent, expérimentent. La mutation est profonde et se répercute non seulement dans la circulation des connaissances, mais aussi dans la propriété intellectuelle et la notion d’auteur, ou dans les conditions de publication… En quelques années, la diffusion des savoirs sur Internet (avec notamment le « libre accès ») a changé les termes du débat.

L’édition scientifique était un monde policé et local ; aujourd’hui, c’est un marché global et un théâtre de guerre économique. Il y a de plus en plus de chercheurs, les revues scientifiques se sont multipliées, les budgets explosent et l’idéologie du Publish or Perish domine. En parallèle, des intermédiaires du savoir, tels les sites commerciaux Cairn ou Science Direct, se renforcent et cherchent le meilleur modèle économique et cognitif. Les chercheurs se retrouvent face à une injonction paradoxale : d’une part, éditer dans des revues de plus en plus cotées, étalonnées, hiérarchisées, mais payantes et privées ; d’autre part, rendre public, diffuser au plus grand nombre, mettre en ligne le plus vite possible, librement et sans droit d’accès.

Ce volume d’Hermès s’intéresse, dans une perspective résolument pluridisciplinaire, aux différentes questions que pose cette « science ouverte » avec toutes ses formes de mises à disposition des connaissances produites par des scientifiques : revues gratuites, mise en ligne des publications par les institutions, modèle auteur-payeur, archives en libre accès, bibliothèques numériques ouvertes…

Sociétés de la connaissance – Fractures et évolutions

Societes-connaissance-Michel-DurampartSociétés de la connaissance – Fractures et évolutions
Sous la direction de Michel Durampart
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Le terme « sociétés de la connaissance » est apparu dans les années 1990. Il caractérise une période où chaque pays, à son rythme, voit le savoir, l’information et la communication prendre une place centrale. Parler des fractures et des évolutions et non de révolution, c’est souligner la force des changements sociaux en cours, des rapports de force et des inégalités qui en découlent.
Ce livre envisage le rôle des interactions entre technologies de la communication et mondialisation du savoir. À ce titre, il met en garde contre toute vision trop idéaliste d’une société de la connaissance et propose au lecteur un panorama de la richesse et des enjeux de ce mouvement en marche.

Sommaire :

  • Présentation générale – Une mise en perspective de la société de la connaissance entre évolutions et fractures
    Michel Durampart
  • TIC et pratiques collectives. Nouveaux liens, nouveaux outils
    Claude Henry
  • Propriété intellectuelle et accès public au savoir en ligne
    Michel Arnaud
  • Vulgarisation scientifique : les revues en ligne
    Mônica Macedo-Rouet et Jean-François Rouet avec la participation d’Isaac Epstein et de Pierre Fayard
  • La recherche documentaire informatisée à l’école
    Jérôme Dinet et Jean-Michel Passerault
  • Le modèle souverainiste des communautés en ligne : impératif participatif et
    désacralisation du vote 

    Nicolas Auray
  • Mondialisation de la communication, à la recherche du sens perdu
    Patrick-Yves Badillo et Serge Proulx
  • Internet et maintenant, la société de la connaissance
    Dominique Wolton

Internet et le droit d’auteur. La culture Napster

Joëlle Farchy, 2003.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

En 2001, sous la pression des majors du disque, disparaissait Napster, le site gratuit d’échange de fichiers musicaux, laissant des millions d’internautes orphelins. Napster symbolisait le rêve d’une autre forme d’ accès au savoir et à la culture. La dialectique entre la diffusion gratuite auprès du public et la nécessité de respecter les règles de la propriété intellectuelle se pose avec acuité sur Internet. L’auteur montre que, dans un contexte radicalement nouveau, les formes de régulation devront incontestablement
évoluer mais seules des instances politiques fortes peuvent faire coexister pluralisme et culture pour tous.