Les Essentiels d’Hermès

Depuis 2008, 46 ouvrages, format poche (8 euros)

Inscrite dans le sillage de la revue, cette collection souhaite faciliter l’accès à la recherche contemporaine en sciences de la communication. S’appuyant sur des articles publiés dans Hermès ou entièrement inédits, ces ouvrages thématiques proposent de façon pédagogique un état de l’art et des perspectives critiques sur des enjeux contemporains.

Liste des parutions
(toutes nos publications sont en vente sur www.cnrseditions.fr)

Guerre, armées et communication (2017)  La communication politique (2017, nouvelle édition)
La communication environnementale (2016) L’Alimentation demain.
Cultures et médiations
(2016)
Banlieues vues d’ailleurs (2016) Bande dessinée et numérique (2016)
Sport et médias (2015) Identités numériques.
Expressions et traçabilité
 (2015)
Politiques sécuritaires et
surveillance numérique
 (2015)
Ville, architecture et communication  (2015)
Cultures de l’information (2014) Information et communication scientifiques
à l’heure du numérique
 (2014)
Bande dessinée et lien social (2014) L’incommunication (2013)
L’humain augmenté (2013) Les utopies (2013)
Propriété intellectuelle.
Géopolitique et mondialisation (2013)
La diversité culturelle (2013)
Art et science (2012) La rhétorique (2012)
Les réseaux (2012) Internet et politique (2012)
Médias et opinion publique (2012) Le marketing politique (2012)
L’économie solidaire (2012) Sciences et médias (2011)
La neutralité de l’Internet,
un enjeu de communication (2011)
Traduction et mondialisation (2011)
L’argumentation (2010) La communication (2010)
Racines oubliées des sciences
de la communication (2010)
Médiations (2010)
La mondialisation de la communication (2010) Le rituel (2010)
Critique de la société de l’information (2010) La cohabitation culturelle (2010)
Sociétés de la connaissance.
Fractures et évolutions (2009)
Populaire et populisme (2009)
Les sciences de l’information
et de la communication (2009)
L’audience (2009)
La télévision (2009) La réception (2009)
Le journalisme (2009) L’opinion publique (2009)
Les identités collectives
à l’heure de la mondialisation (2009)
L’espace public (2008)
Francophonie et mondialisation (2008) La communication politique (2008)

La communication politique
Nouvelle édition revue et augmentée
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, juin 2017

Commande en ligne 

Cet Essentiel offre un large panorama permettant de comprendre
les nouvelles formes et les enjeux de la communication politique contemporaine. Qu’en est-il aujourd’hui des connivences entre les mondes de la communication, des médias et de la politique ? Quels effets produisent les excès de la communication politique, lorsqu’on analyse les cas emblématiques de Silvio Berlusconi et Donald Trump ? Quel poids réel peuvent avoir l’internet et les réseaux socionumériques en contexte électoral ou dans un cadre insurrectionnel comme lors des « printemps arabes » ?
Il s’agit dans cet ouvrage de dévoiler la crise du tout-marketing politique et l’urgence de penser autrement la communication politique, en identifiant ses contradictions et les menaces qui planent sur nos démocraties dans le cadre d’une guerre de l’information désormais ouverte. Menaces omniprésentes lors de l’élection présidentielle américaine puis française, où mensonges, rumeurs, « fake news » et attaques personnelles d’une rare bassesse ont proliféré sur les réseaux sociaux.

Sommaire :

  • Avant-propos à la nouvelle édition
    Arnaud Mercier
  • La communication politique entre nécessité, instrumentalisation et crises
    Arnaud Mercier
  • La communication politique : construction d’un modèle
    Dominique Wolton (1989)
  • Les dix contradictions de la communication politique
    Dominique Wolton (1995)
  • Les nouvelles contradictions de la communication politique
    Dominique Wolton (2017)
  • Communication délibérative et démocratie participative…
    Éric Dacheux
  • Le marketing politique
    Gilles Achache
  • Le phénomène Berlusconi : ni populisme ni vidéocratie, mais néo-politique
    Pierre Musso
  • Donald Trump ou la communication incantatoire
    Marie-Cécile Naves
  • Médiatisation du politique : stratégies, acteurs et construction des collectifs
    Eliseo Verón (1935-2014)
  • Les bulletins municipaux : une contribution ambiguë à la démocratie locale
    Christian Le Bart
  • Personnel politique et médias socionumériques : nouveaux usages et mythes 2.0
    Alex Frame
  • Blogs, réseaux sociaux et « révolutions arabes » : du fantasme à la réalité
    Tourya Guaaybess
  • La guerre de l’information russe : une guerre multidimensionnelle
    Nicolas Tenzer
  • L’appui des médias à la destitution de Dilma Rousseff
    Juremir Machado da Silva


Guerre, armées et communication
Sous la direction d’Éric Letonturier
CNRS Éditions, 2017

Commande en ligne 

Propagande, censure et désinformation d’un côté ; devoir de réserve, secret défense et silence dans les rangs de la « grande muette » d’un autre. Faire la guerre semble condamner la communication des armées à de tels extrêmes. Mais qu’en est-il aujourd’hui, avec l’internet et les réseaux sociaux, l’information continue et les lanceurs d’alerte, et une opinion publique de plus en plus sondée et souveraine ? Parallèlement, la surveillance géopolitique électronique, la numérisation du champ de bataille, l’arrivée des drones, robots et soldats augmentés sur les théâtres d’opérations changent aussi la donne.
Reste que la guerre engage toujours et avant tout des relations entre des hommes sur le terrain. Elle est aussi profondément un acte de communication pour être d’abord un dialogue rompu, un affrontement avec l’altérité. Avec, comme horizon, à l’heure de la montée des nationalismes et la multiplication des revendications identitaires, un risque croissant d’incommunication.

Sommaire :

  • Présentation générale
    Guerre et paix : la communication s’engage
    Éric Letonturier
  • Phénomènes de communication en zone de combat
    André Thiéblemont
  • Les « soldats de l’image » au cœur des enjeux de communication de la Défense française
    Bénédicte Chéron
  • L’opinion des Français sur leurs armées
    Barbara Jankowski
  • Guerre et information : l’exemple des lanceurs d’alerte
    Sébastien Schehr
  • Les militaires dans l’espace public numérique
    Michel Sage
  • Le « Killer Robot » est-il l’avenir de l’« Homo Militaris » ?
    Didier Danet
  • Cyberguerre et communication
    Daniel Ventre
  • L’arme de l’information à l’ère du jihad numérique
    François‐Bernard Huyghe
  • La guerre mise au musée et le tourisme de mémoire
    Jean‐Yves Boursier

 


CV_AlimentationDemain.inddL’alimentation demain. Cultures et médiations
Sous la direction de Gilles Fumey
CNRS Éditions, 2016

Commande en ligne

Gastronomie, Food tech, santé, big data et génétique sont, entre autres, au menu de cet Essentiel entièrement inédit. Les chercheurs réunis ici nous éclairent sur les comportements alimentaires et les nouvelles pratiques ou tendances qui façonnent, à travers le monde, l’alimentation de demain.
Depuis quelques années, l’alimentation est un objet de controverses… La communication est devenue cruciale pour comprendre les crises alimentaires (scandales sanitaires, OGM, avaries dans la distribution ou la restauration). Le mécanisme est partout le même : pléthorique et contradictoire, l’information circule à la vitesse de la lumière, elle se déforme, affole ou séduit les mangeurs. Les individus, notamment les « millennials », sont pris entre renoncement et pratiques alternatives, nourris par une défiance croissante envers l’industrie agroalimentaire.
Ces médiations mettent les chercheurs au défi de comprendre comment les consommateurs construisent leurs systèmes de confiance et réinventent la façon dont nous mangerons demain.

raffardUn exemple d’hybridation culinaire :
le kebab japonais au riz et à la sauce curry.
Source : P. Raffard, 2015
burger 

www.impossiblefoods.com

Sommaire :

  • Présentation générale
    L’alimentation comme médiation avec le monde
    Gilles Fumey
  • Émergence de nouvelles pratiques alimentaires et controverses
    François Allard-Huver
  • Culture gastronomique et alimentation de demain
    Denis Saillard
  • Les Cités de la Gastronomie, lieux culturels, scientifiques et touristiques
    Dominique Pagès
    Encadré
  • Les nouveaux idéaux « récréatifs » de la gastronomie italienne
    Daniele Zappalà
    Encadré
  • La révolution Food 2.0 en Californie : cuisine, génétique et big data
    Richard C. Delerins
  • L’Asie monte en puissance
    Nicolas Baumert
  • La Méditerranée culinaire : diffusion, succès, politique
    Pierre Raffard
  • La viande : définition, statuts et controverses
    Michaël Bruckert
  • Les protéines végétales : un nouvel eldorado nutritionnel
    Christophe Lavelle et Karen Uriot
  • Le buveur, miroir des pratiques alimentaires du mangeur
    Céline Hervé-Bazin

Retour haut de page


cv_communicationenvironnementaleLa communication environnementale
Sous la direction de Thierry Libaert
CNRS Éditions, 2016

Commande en ligne

Conférences internationales, controverses scientifiques et débats médiatiques… l’environnement est devenu un enjeu de communication global. C’est à l’étude des différentes formes et évolutions de la communication environnementale, de sa naissance dans les années 1990, sous le coup de catastrophes écologiques à répétition, aux grandes déclarations officielles sans lendemain, que s’attache cet ouvrage entièrement inédit. Du
« développement durable » à la « transition écologique », ce nouveau grand récit fédérateur s’intègre désormais dans la démarche marketing des entreprises et dans les politiques des institutions publiques. Il influe sur les positionnements stratégiques des partis politiques et incite à de nouvelles pratiques individuelles. Aux discours de crise axés sur la peur et la responsabilité répond le risque de l’éco-lassitude des uns et de « greenwashing » des autres…

Sommaire :

  • Présentation générale
    Communication et environnement, des approches en transition
    Thierry Libaert
  • Environnement et discours d’influence officiels. L’exemple du Comité économique et social européen
    François Allard-Huver
  • Les partis verts face à la menace de l’éco-lassitude
    Nicolas Baygert et Cédric Hananel
  • Alarmisme et catastrophisme ? Rhétoriques de la peur dans les échanges en ligne relatifs aux changements climatiques
    Baptiste Campion
  • Sémiotique de la communication environnementale
    Andrea Catellani
  • Communication et environnement en entreprise : du faux-semblant au vraisemblable
    Jean-Marie Charpentier
  • L’enjeu environnemental : une chance pour la communication
    Gildas Bonnel
    Encadré
  • « Pensez à éteindre la lumière en sortant ! »
    Mickaël Dupré et Sébastien Meineri
  • Permanences et mutations dans la mise en récit médiatique du changement climatique
    Ferenc Fodor et Valérie Brunetière
  • Communication et changements climatiques : le cas du GIEC
    Jean-Pascal van Ypersele et Bruna Gaino
    Encadré
  • Le renouveau de la conscience environnementale
    Céline Hervé-Bazin
  • Les discours sur l’environnement, entre chiffres froids et récits brûlants
    Béatrice Jalenques-Vigouroux
  • Perception des marques selon leur comportement environnementalement (ir)responsable
    Iskra Herak et Nicolas Kervyn
  • Le greenwashing, contre-indice de maturité de la communication environnementale ?
    Céline Pascual Espuny
  • Le greenwashing : phénomène organisationnel ordinaire, conséquences globales extraordinaires
    Yonnel Poivre-Le Lohé
    Encadré
  • La communication publique environnementale : un enjeu de développement durable pluriel et contingent
    Dominique Bessières
  • Quatre questions à Dominique Wolton
    Entretien avec Thierry Libaert

Retour haut de page


CV_BanlieuesAilleurs.inddBanlieues vues d’ailleurs
Sous la direction de Bernard Wallon
CNRS Éditions, 2016

Commande en ligne

Presse : www.generiques.org

Voir d’un pays « éloigné » offre toujours des perspectives nouvelles et conduit à envisager autrement problèmes et solutions. Dans le contexte des événements tragiques survenus en 2015 et face à la désaffection du politique que connaît notre pays, ce volume fait appel aux regards d’observateurs étrangers généralement peu sollicités dans les travaux et les études sur les banlieues françaises.
Photographes, journalistes, universitaires ou encore chefs d’entreprise pointent ici les problèmes de fond que les exigences de l’actualité occultent souvent. La banalisation du mot
« banlieues » cache en effet des pièges et des maux,  mais aussi des opportunités et des réussites que souvent nous ne voyons plus.
Cet Essentiel, composé entièrement de textes inédits, présente des regards croisés qui contribuent à élargir notre réflexion et invite à comparer pour imaginer différemment le lien social.

© Jean-Manuel Simoes Usage réservé aux Essentiels d’Hermès

Sommaire :

  • Présentation générale – Autres regards sur les « banlieues »
    Bernard Wallon
  • Clichés, image et photographie
    Jean-Manuel Simoes
  • Écrire la banlieue dans les années 2000‑2015
    Christina Horvath
  • Bondy Blog – Des Français parlent aux Français
    Ana Navarro Pedro
  • Banlieues, islam : une médiatisation qui dérange
    Alec G. Hargreaves
  • Outer Cities : visions américaines de la banlieue française
    Tyler Stovall
  • Le renouvellement urbain français vu des États-Unis
    Clément Boisseuil
  • Le rôle des coopérations internationales : l’exemple de la France et du Canada
    Marc Berthiaume
  • Les politiques urbaines d’Italie comme miroir pour la France : différences, réformes, circulations…
    Francesca Artioli
  • Entreprendre en banlieue – L’exemple de Toyota
    Alain van Vyve
  • Banlieue Network
    Christina Horvath – Encadré

Retour haut de page


CV_BD_Numerique.inddBande dessinée et numérique
Sous la direction de Pascal Robert
CNRS Éditions, 2016

Commande en ligne

Presse : Lectures/Liens socio

La bande dessinée est née sur papier et peut-être même du papier : depuis les journaux grand public ou spécialisés, les fascicules de petits formats ou les albums cartonnés, jusqu’aux romans graphiques d’aujourd’hui. Mais elle investit également depuis quelques années les supports numériques et se développe sur Internet. Le numérique interpelle la bande dessinée et sans doute la bouscule-t-il quelque peu, car il offre des possibilités que n’autorise pas le papier : introduire du mouvement, du son etc.
Mais alors, est-ce encore véritablement de la bande dessinée ? À l’inverse, la bande dessinée possède une réelle capacité à investir ses supports et à les reconfigurer selon ses propres règles…
Cet Essentiel, illustré par les dessins de Martin Guillaumie, réunit auteurs, acteurs et théoriciens de la bande dessinée. Il fait le point sur la question de la relation entre bande dessinée et numérique pour apporter des réponses et offrir des éléments de réflexion critique.

herossedemandant2Héros se demandant à quel écran il va être mangé – ©Martin Guillaumie, 2016

Sommaire :

  • Présentation générale – La bande dessinée numérique en questions
    Pascal Robert
  • Généalogie de la bande dessinée numérique
    Julien Baudry
  • L’informatisation du processus de production de la bande dessinée
    Julien Baudry – Encadré
  • La bande dessinée numérique vue d’ailleurs
    Julien Baudry et Philippe Paolucci
  • Typologie des bandes dessinées numériques
    Magali Boudissa
  • La BD numérique, entre jeu vidéo et Net Art ?
    Anthony Rageul – Encadré
  • Sémiologie de la bande dessinée numérique
    Julia Bonaccorsi
  • Pour une sociologie des usages et de l’innovation appliquée aux récits innovants
    Julien Falgas
  • La lecture numérique de bandes dessinées. Repères statistiques
    Christophe Evans
  • Le point de vue des auteurs
    Entretiens avec Marc-Antoine Mathieu, Yves Bigerel (Balak), Simon et Olivier Jouvray
  • « L’indifférence au support » : éditeurs versus auteurs ?
    Benoît Berthou

Retour haut de page


sport-et-mediasSport et médias
Sous la direction d’Alexandre Obœuf
CNRS Éditions, 2015

Commande en ligne
Sport et medias semblent s’inscrire dans une histoire partagée, entre mariage de raison et passion pour les spectacles de masse. Dès 1903, le journal L’ Auto créait de toute pièce le Tour de France, événement appelé à devenir historique mais aussi à doper ses tirages de manière exponentielle ! Comment les vedettes et les événements sportifs sont-ils fabriqués ? Quel est le rôle des supporters ? Nouveaux médias et innovations techniques participent-ils d’une mutation, voire d’une uniformisation des pratiques ?
Les contributions rassemblées ici interrogent les influences réciproques et ambiguës entre acteurs et médias, le rôle du sponsoring, les relations entre dopage et « engrenage médiatique », ou encore l’engouement pour les e-sports. Elles montrent que le sport est un terrain d’observation privilégié des évolutions complexes en cours dans notre société d’information et de communication aujourd’hui mondialisée.

Sommaire :

  • Présentation générale – Le pouvoir des médias sur le sport : mythe ou réalité ?
    Alexandre Obœuf
  • Sport et presse : une histoire partagée
    Bertrand During
  • Le Tour de France : un événement à l’épreuve du temps médiatique
    Fabien Wille
  • Les émissions sportives à la télévision
    Renaud Laporte
  • Football en noir et blanc
    Ludovic Tenèze, Lou Counil et Hélène Joncheray
  • L’hégémonie du basket NBA dans les médias français
    David Sudre
  • Les footballeurs sous surveillance
    Benoît Gérard
  • « Applaudissez, vous êtes filmés ! » Le rôle du « douzième homme » dans le football télévisé
    Antoine Lech
  • Vers un modèle orchestral de la communication
    Alexandre Obœuf, Corinne Fantoni et Loïc Lecroisey
  • La partisannerie sportive 2.0
    Matthieu Genty
  • Controverses autour des nouvelles technologies dans l’annonce des résultats sportifs.
    Le cas de l’escalade
    Mylène Douet Guérin
  • Sur la construction des vedettes sportives
    Damien Féménias
  • Le dopage sportif. Pour quoi faire ?
    Luc Collard
  • Le sponsoring ou l’aliénation sportive
    Patrick Vassort
  • Médias et para-sports. La fabrique de l’extrême événementiel
    Pascal Bordes
  • Du streaming au mainstreaming : mécanismes de médiatisation du sport électronique
    Nicolas Besombes

Retour haut de page


identites-numeriquesIdentités numériques – Expressions et traçabilité
Sous la direction de Jean-Paul Fourmentraux
CNRS Éditions, 2015

Commande en ligne

À l’ère d’Internet, l’expression de nos identités numériques est prise en porte-à-faux. D’un côté, l’invention par les citoyens-internautes de nouvelles modalités d’expression et de revendications identitaires, individuelles et collectives sont susceptibles de renforcer le lien social et l’existence démocratique. D’un autre côté, la propension de contrôle de ces identités à des fins économiques et politiques s’accroît via la captation, la fidélisation et la traçabilité des profils. Répression et surveillance de nos comportements numériques semblent plus que jamais d’actualité.
Comment maîtriser ses identités numériques ? Peut-on être personne sur le réseau ? Peut-on effacer ses traces ? Que faire de tous nos mots de passe et identifiants ? Ce volume des Essentiels d’Hermès propose de mettre en lumière les ressorts et dilemmes de la présence en ligne et de l’« être ensemble », ou autrement dit de la communication à l’ère numérique.

Sommaire :

  • Présentation générale – Identités et liaisons numériques
    Jean-Paul Fourmentraux
  • (Dé)jouer les identités numériques : Net art et médiactivisme
  • L’identité à l’ère des Digital Humanities
    Milad Doueihi
    Entretien avec Jean-Paul Fourmentraux
  • Des techniques de soi ambivalentes
    Alexandre Coutant
  • Philosophie des sites de rencontres
    Marc Parmentier
  • Une figure du double numérique : l’avatar
    Frank Beau
    Entretien avec Oriane Deseilligny
  • L’identité comme stratégie relationnelle
    Dominique Cardon
  • Utilisation des réseaux socionumériques par les jeunes Européens
    Nouveaux résultats sur la vie privée, l’identité et les connexions sociales
    Sonia Livingstone, Giovanna Mascheroni et Maria Francesca Murru
  • Géolocalisation et incertitude
    Jacques Perriault
  • Du signe à la trace : l’information sur mesure
    Louise Merzeau
  • Authentification, identification et tiers de confiance
    Michel Arnaud
  • Économie de l’attention et vie privée
    Emmanuel Kessous et Bénédicte Rey
  • L’homme, un document comme les autres
    Olivier Ertzscheid

Retour haut de page


politiques-securitaires-et-surveillance-numeriquePolitiques sécuritaires et surveillance numérique
Sous la direction de Pierre-Antoine Chardel
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

Les politiques sécuritaires sont aujourd’hui amplement privilégiées dans l’organisation de nos sociétés. Au nom de la lutte anti-terroriste, on voit se mettre en place des formes de surveillance de plus en plus sophistiquées. Par la traçabilité que les technologies numériques rendent possible (celle des puces RFID ou des multiples objets connectés), nous sommes susceptibles d’être surveillés dans la plupart des moments de notre vie. Le présent ouvrage interroge l’intensification des politiques sécuritaires dans les sociétés démocratiques en mettant en évidence le risque majeur qu’elle constitue pour nos équilibres politiques, sociaux et existentiels. Car si au nom de la sécurité, nous acceptons d’être de plus en plus surveillés, c’est en négligeant le fait que nous avons besoin de confiance, d’autonomie et de liberté pour nous inscrire solidement dans le monde. Pourquoi semblons nous faire preuve si massivement d’une telle négligence ?

Sommaire :

  • Présentation générale – Nos existences sous surveillance. Regards croisés et perspectives critiques
    Pierre- Antoine Chardel
  • L’extension des fichiers de sécurité publique
    Pierre Piazza
  • Devoir de protection, protection des libertés : entre « surveillance liquide » et politiques sécuritaires
    Zygmunt Bauman
    Entretien réalisé par Olivier Hassid
  • La confiance au prisme de la « sécurité nationale ». Une analyse critique à l’ère des réseaux numériques
    Gabriel Périès
  • Peut-on encore parler d’état d’exception à l’heure des « sociétés de surveillance » ?
    Marie Goupy
  • La surveillance numérique au travail
    Hubert Bouchet
  • De la surveillance à la « sousveillance »
    Jean-Gabriel Ganascia
  • La composition d’un espace européen autour du régime juridique des données personnelles
    Annie Blandin
  • (Contre)surveillance distribuée dans les « Journées de Juin » au Brésil
    Fernanda Bruno et Bruno Cardoso

Retour haut de page


ville-architecture-et-communicationVille, architecture et communication
Sous la direction de Thierry Paquot
CNRS Éditions, 2015

Commande en ligne

La presse naît en ville. Elle diffuse, contredit ou confirme les « rumeurs » et consacre le « fait divers » comme expression de l’ordinaire urbain. Les radios, les télévisions, le Net amplifient cette exploration de la vie citadine en temps réel, tandis que les jeux vidéo permettent à chacun d’imaginer sa ville et d’en être le maître !
Or, la place accordée aux questions urbaines reste marginale et sélective. L’écrasante majorité des médias ignore la critique architecturale tandis que les revues et sites professionnels hésitent entre dithyrambe et publi-reportage. Pourtant la communication est omniprésente, de la presse municipale à la publicité des promoteurs en passant par la com’ des starchitectes !
Cet ouvrage est le premier sur les liens entre politiques urbaines, vie citoyenne et data city. Il rassemble les contributions d’analystes renommés et introduit le lecteur dans la « fabrique communicationnelle » du monde des villes.

ville2 ville1

Ill. 3 Adolphe Terris, Ouverture et construction de la rue Impériale à Marseille, 1863. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 12 Fi 10.

Ill. 7 Guillaume Claine, Maisons des corporations sur la Grande place, Bruxelles. Planche extraite de
« Bruxelles photographique 
», éditée par Blanquart- Evrard en 1854. Bibliothèque municipale de Lille, album S2-8, planche 398.

Sommaire :

  • Présentation générale
    L’urbanisation médiatisée
    Thierry Paquot
  • Lewis Mumford (1895-1990), activiste médiatique
  • La ville ouverte
    Richard Sennett (extraits)
  • « Emeutes urbaines» : un impératif médiatique
    Hacène Belmessous
  • Les émeutes en jeux vidéo
    Laurence Allard et Olivier Blondeau
  • La sociabilité comme communication
    Thierry Paquot
  • Le parking, drôle de lieu pour des rencontres
    Dominique Lefrançois
  • Le « maire ce héros », du journal papier au numérique
    Anne-Solange Muis
  • Le bulletin municipal : totems et tabous
    Christian Le Bart
  • La mauvaise presse de la critique
    Hélène Jannière
  • Michel Ragon
    Hélène Jannière
  • La grande ville et les photographes au XIXe siècle : la chronique des événements et l’inventaire du patrimoine
    Gérard Monnier
  • La communication des promoteurs
    Dominique Lefrançois
  • Ville data, ville média
    Bruno Marzloff

Retour haut de page


cultures-de-linformation

Cultures de l’information
Sous la direction de Vincent Liquète
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

Nous sommes aujourd’hui confrontés à une inflation d’informations que l’essor des techniques d’information et de communication rend disponibles à chacun d’entre nous. Mais qu’en faisons-nous au juste ? Ne faut-il pas posséder des compétences et des savoirs particuliers pour accéder à l’information et apprécier sa valeur ? Ces dernières années, plusieurs courants de pensée se sont intéressés à ce sujet, dont une approche culturelle de l’information nourrie par les Anglo-Saxons : dans quelle mesure l’usager, chercheur d’informations, construit-il une « culture de l’information » partagée par d’autres ? Comment la définir et la caractériser ? Comment la considérer eu égard à la culture scolaire ou à la culture générale ? Les différentes contributions de cet ouvrage entendent donner des éléments de réponse à ces questions au coeur des débats et des analyses scientifiques actuels dans les mondes universitaire, scolaire et social.

Sommaire :

  • Présentation générale – Réflexion historique, culturelle et communicationnelle autour des cultures de l’information
    Vincent Liquète
  • La culture de l’information : ruptures et invariants épistémologiques
    Anne Lehmans
  • Dimensions politiques et scientifiques des techniques de l’information
    Bruno Ollivier et Françoise Thibault
  • La culture générale face à l’information
    Anne Cordier et Vincent Liquète
  • Informer, s’informer en contextes professionnels : une approche par le document technique
    Angèle Stalder et Éric Delamotte
  • Cultures de l’information à l’université : savoirs en jeu, enjeux de savoir
    Alexandre Serres
  • Le champ de l’ information literacy en France à travers les publications scientifiques
    Joumana Boustany
  • La transculture de l’information : vers une posture multiculturelle de l’information
    Monica Mallowan

Retour haut de page


information-et-communication-scientifiques-a-l-heure-du-numerique-sous-la-direction-de-valerie-schaferInformation et communication scientifiques à l’heure du numérique
Sous la direction de Valérie Schafer
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

Communiquer la science : une activité désormais centrale, aux formes diverses et engageant de multiples acteurs, compétences et supports. Cet Essentiel propose des regards croisés interdisciplinaires pour explorer les enjeux et les évolutions récentes de l’information et de la communication scientifiques à l’heure du numérique. Science ouverte, science 2.0, déluge informationnel, communication institutionnelle des laboratoires et instituts de recherche, blogs de chercheurs, plateformes participatives et collaboratives, accès pour tous à la culture scientifique… autant de thèmes émergents qui concernent les chercheurs et professionnels de l’information et de la communication, et interrogent également les relations science/société et leurs transformations actuelles.
Sommaire : 

  • Présentation générale – Renouveau de la science et science du renouveau à l’heure du numérique
    Valérie Schafer
  • Abondance et gratuité : pour quoi faire et jusqu’où ?
    Dominique Wolton
    Entretien avec Joëlle Farchy, Pascal Froissart et Cécile Méadel
  • Sciences, réseaux et cognition après le déluge
    Jean-Gabriel Ganascia
  • Interroger les données en SHS à partir de leur écosystème
    Clément Mabi, Jean-Christophe Plantin et Laurence Monnoyer-Smith
  • Science 2.0 : recherche et enseignement
    Olivier Ertzscheid
  • Une nouvelle ère pour les sciences participatives
    Marc Lipinski
  • La communication scientifique directe : un nouveau champ éditorial
    Guylaine Beaudry
  • Science et communication : promettre ou éclairer
    Dominique Namur et Sandrine Paillard
  • Un demi-siècle de communication scientifique à l’Inria (1967-2013)
    Benjamin G. Thierry
  • Le journalisme scientifique face aux nouveaux environnements de diffusion de l’information
    Viviane Thivent
    Entretien avec Valérie Schafer
  • Les savoirs profanes et l’intelligence du Web
    Cécile Méadel
  • Wikipédia, nouvel outil de médiation des savoirs en sciences
    Lionel Barbe

Retour haut de page


bande-dessinee-et-lien-social-sous-la-direction-d-eric-dacheuxBande dessinée et lien social
Sous la direction d’Éric Dacheux
CNRS Éditions, 2014

Commande en ligne

La bande dessinée est une représentation du monde qui donne à voir notre monde de représentation. C’est un art reconnu par le public et les mondes de la culture. C’est aussi un plaisir né du jeu entre la vision de l’auteur et celle du lecteur. C’est, enfin, un média méconnu : un dispositif sensible créateur de sens et de lien social. Dans cette optique, les textes réunis dans cet Essentiel montrent comment la BD rend compte des interactions politiques et économiques quotidiennes et la façon dont elle prend place dans nos imaginaires. Une invitation à plonger avec délice dans la chair du monde, au rythme des illustrations de Stéphane Heuet.

bd& bdé

© Stéphane Heuet, 2014.

Sommaire :

  • Présentation générale – La bande dessinée, une représentation critique de notre
    monde de représentation
    Éric Dacheux
  • « Si la BD n’existait pas, il faudrait l’inventer »
    Dominique Wolton
    Entretien avec Éric Dacheux
  • Achille Talon et l’archipel de Sanzunron : la monnaie au service de la société ?
    Daniel Goujon
  • Reportage et bande dessinée
    Christophe Dabitch
  • Peut-on être un mythe et avoir une scène de ménage ? Étude en réception d’une planche de la BD « Martin Luther King »
    Éric Agbessi
  • La bande dessinée et le lien social en Afrique
    Hilaire Mbiye Lumbala
  • Le devenir d’un genre littéraire dans la bande dessinée francophone :
    l’exemple de la science-fiction
    Jérôme Dutel
  • Quand la bande dessinée devient dessin animé : « Persepolis »
    Pauline Escande-Gauquié
  • La bande dessinée numérique
    Magali Boudissa
  • La bande dessinée, entre paradoxes et subversion sémiotique
    Pascal Robert
  • Définir ou ne pas définir la BD : telle n’est pas la question !
    Éric Dacheux

Retour haut de page


l-incommunication-sous-la-direction-de-samuel-lepastierL’incommunication
Sous la direction de Samuel Lepastier
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Source de tensions et de conflits, l’incommunication se définit comme l’absence de communication entre deux personnes. Au contraire d’une conception naïve selon laquelle la croissance continue des canaux devrait suffire à dissiper les malentendus, l’incommunication apparaît au coeur de la condition humaine pour être l’horizon de toute communication. Repérée aussi bien dans la vie sociale que dans l’intimité psychique, elle reste encore peu théorisée.
Convoquant, outre les sciences de la communication, la linguistique, la sociologie et la psychanalyse, cet Essentiel vise à combler cette lacune.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’incommunication, un concept transdisciplinaire
    Samuel Lepastier
  • La communication troublée chez l’enfant, exemples cliniques
    >Laurent Danon-Boileau
  • De la conversation conjugale
    François de Singly
  • La scène de ménage, entre communication et incommunication
    Samuel Lepastier
  • Se retirer dans une société de communication. L’exemple du hikikomori
    Maïa Fansten
  • La « com » à l’épreuve de la communication
    Arnaud Benedetti
  • Victor Klemperer, une résistance à la langue totalitaire
    Laurence Aubry
  • Le symbolisme et la propagande politique
    Serge Tchakhotine (extraits)
  • La langue de l’exil à l’heure du globish et de la mondialisation des flux migratoires
    Michaël Oustinoff
  • L’incommunication : horizon de la communication
    Dominique Wolton
    Entretien avec Samuel Lepastier et Éric Letonturier

Retour haut de page


l-humain-augmente-sous-la-direction-d-edouard-kleinpeterL’humain augmenté
Sous la direction d’Édouard Kleinpeter
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Augmenter l’humain, devenir plus fort, plus rapide, plus intelligent, plus connecté, vivre plus vieux et en meilleure santé, repousser les limites de la souffrance et de la mort. Le développement technologique porte la promesse d’un être meilleur. Mais cet amour de l’homme du futur ne cache-t-il pas une haine de l’homme du présent, de ses limites et de sa finitude ? Quelles conceptions du corps et de l’esprit sont soustendues par les discours transhumanistes ? Donner des clés pour comprendre le rapport d’attraction-répulsion qu’entretient l’être humain avec les technologies qu’il crée, cristallisé autour de la notion d’homme augmenté, constitue l’objet de ce numéro des Essentiels d’Hermès.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’homme face à ses technologies : augmentation, hybridation, (trans)humanisme
    Édouard Kleinpeter
  • De part et d’autre de l’Atlantique : enhancement , amélioration et augmentation de l’humain
    Simone Bateman et Jean Gayon
  • Le corps artefact. Archéologie de l’hybridation et de l’augmentation
    Jacques Perriault
  • Invariants et variations de l’augmentation humaine, l’expérience grecque
    François Dingremont
  • Homme augmenté et augmentation de l’humain
    Bernard Claverie et Benoît Le Blanc
  • Augmentation de l’humain : les fonctions cognitives cachées de l’homme augmenté
    Célestin Sedogbo et Benoît Le Blanc
  • De l’humain réparé à l’humain augmenté : naissance de l’anthropotechnie
    Jérôme Goffette
  • Perception de soi, perception par les autres : la fonction sociale de la prothèse chez les agénésiques
    Benoît Walther
  • L’homme hybridé : mixités corporelles et troubles identitaires
    Bernard Andrieu
  • Oscar Pistorius ou une catégorie sportive impossible à penser
    Damien Issanchou et Éric de Léséleuc
  • L’homme étendu. Explorations terminologiques
    Colin T. Schmidt
  • Un autre transhumanisme est possible
    Marc Roux
  • La technique au prisme du mythe : l’exemple du Golem
    Brigitte Munier
  • Transhumanisme : une religiosité pour humanité défaite
    Jean-Michel Besnier
    Entretien avec Édouard Kleinpeter

Retour haut de page

 


les-utopies-sous-la-direction-d-eric-letonturierLes utopies
Sous la direction d’Éric Letonturier
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Incontestablement, les utopies, aujourd’hui, attirent. En ces temps de crise et de morosité, elles donnent l’espoir d’un meilleur « vivre ensemble » et promettent des solutions aux différents maux sociaux. Mais sont-elles vraiment souhaitables ? Quel est le prix à payer pour ce bonheur collectif ?
Cet ouvrage s’emploie à revisiter le genre utopique au travers de la littérature qui l’a consacré, dans la diversité de ses facettes (sociales, politiques, urbanistiques, techniques, etc.), mais aussi dans quelques-unes de ses réalisations concrètes, et dans son actualité contemporaine (économie solidaire, écologie, posthumanisme).

Sommaire :

  • Présentation générale – L’utopie ou le (mauvais) rêve social
    Éric Letonturier
  • L’utopie, variations autour d’un mot
    Jean-Jacques Wunenburger
  • Les utopies sociales du XIXe siècle
    Bernard Valade
  • Comme une cité idéale…
    Véronique Barcelo
  • Les territoires des utopies
    Thierry Paquot
  • Jules Verne et la dystopie « fin de siècle »
    Philippe Mustière
  • Le crépuscule technologique de l’utopie
    Pierre Musso
  • À l’ombre de l’utopie : la contre-utopie et la dystopie
    Brigitte Munier
  • L’utopie d’un posthumain
    Jean-Michel Besnier
  • Jardins de nulle part : utopies, nature et écologie
    Anne-Marie Drouin-Hans
  • L’économie solidaire : avenir de l’utopie européenne
    Éric Dacheux
  • Sophia Antipolis, utopie du premier technopôle
    Paul Rasse
  • Les utopies, entre idéal et réel
    Michèle Riot-Sarcey
  • Que faire pour l’utopie Europe ? Revaloriser la « bande des quatre »
    Dominique Wolton

Retour haut de page


propriete-intellectuelle-melanie-dulong-de-rosnayPropriété intellectuelle – Géopolitique et mondialisation
Mélanie Dulong de Rosnay et Hervé Le Crosnier (auteurs)
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Quand la mondialisation devient « société de la connaissance », la propriété intellectuelle s’installe au cœur de toutes les activités, de l’agriculture à la production culturelle, en passant par la concurrence industrielle et la recherche universitaire et médicale. L’extension croissante de la propriété intellectuelle entraîne aussi des conséquences pour le domaine public, les communs de la connaissance et le partage des savoirs. Les changements techniques et les rapports de force mondiaux en font également un enjeu géopolitique.
Cet ouvrage veut donner des repères pour comprendre ces évolutions.

Sommaire :

  • Présentation générale – Une géopolitique de la propriété intellectuelle
  • Le domaine publicLa propriété littéraire et artistique
  • La propriété industrielle Les institutions et négociations internationales
  • L’accès aux savoirs
  • Construire un droit équilibré qui favorise l’expansion et le partage des cultures et des connaissances

Retour haut de page


la-diversite-culturelle-paul-rasseLa diversité culturelle
Sous la direction de Paul Rasse
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne
La mondialisation est aujourd’hui une réalité bien installée, qui emporte hommes, sociétés et cultures. Mais avec quelles conséquences au juste pour la diversité culturelle ? Pour certains, la mondialisation conduirait à l’homogénéisation, à l’effacement des identités locales sous le poids de modèles imposés par les pays riches et par l’essor des moyens de communication. Pour d’autres, notre époque hypermoderne serait caractérisée par la fragmentation et la diversification des formes d’expression qui se développent par métissage, réaffirmation des cultures régionales ou réaction communautariste.
Un ouvrage clair qui fait le point sur la question de la diversité culturelle, les débats et les enjeux qu’elle suscite.

Sommaire :

  • Présentation générale – La diversité des cultures en question
    Paul Rasse
  • Théories de la mondialisation culturelle et internationalisation des médias
    Tristan Mattelart
  • Néstor García Canclini ou la confrontation avec l’impact de la postmodernité et de la mondialisation
    Nancy Morris et Philip R. Schlesinger
  • La « culture populaire » des Cultural Studies
    Jan Baetens
  • Diversité culturelle et construction des identités ultramarines
    Jean-Pierre Doumenge
  • Des nomades connectés : vivre ensemble à distance
    Serge Proulx
  • Communication interculturelle et construction identitaire européenne
    Joanna Nowicki
  • Défendre la diversité culturelle : soubassements économiques et arbitrages politiques
    Joëlle Farchy et Heritiana Ranaivoson
  • « Industries culturelles » : de la critique sociale à l’enjeu politique
    Éric Letonturier
  • Les points clés de la Convention sur la diversité des expressions culturelles
    Michaël Oustinoff
  • Le tout-à-l’anglais est-il inévitable ?
    Michaël Oustinoff
  • Diversité culturelle et inscription à l’Unesco : la longue marche des polyphonies corses
    Françoise Albertini
  • De la diversité à la cohabitation culturelle
    Dominique Wolton

Retour haut de page


art-et-science-jean-paul-fourmentrauxArt et science
Sous la direction de Jean-Paul Fourmentraux
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Le mariage de l’art et de la science est le fruit d’une liaison complexe. Aujourd’hui même, le dialogue entre la « création scientifique » et la
« recherche artistique » reste l’objet de vives négociations et de finalités contrastées, dont les sciences de l’information et de la communication témoignent amplement : pratiques de l’interdisciplinarité, images négociées, sciences au musée, arts numériques, nouvelles figures de l’auteur, etc.
Cet ouvrage propose, à travers les contributions de chercheurs reconnus et issus de diverses disciplines, une mise en perspective des questions qui ont guidé et orientent encore l’histoire ambivalente des tentatives d’union de l’art et de la science.

Sommaire :

  • Présentation générale – Art et science. L’ère numérique
    Jean-Paul Fourmentraux
  • La science n’est pas l’art
    Jean-Marc Lévy-Leblond
    Entretien avec Jean-Paul Fourmentraux 
  • Les Savanturiers : Essai sur les chercheurs d’art du XXIe siècle
    Élise Aspord
  • Quand l’artiste rencontre le chercheur
    Marion Montaigne
  • Cultures scientifiques et musées d’histoire naturelle en France
    Michel Van-Praët
  • Les espaces de la performance : musées, science et rhétorique de l’objet
    Roger Silverstone
  • Entre art et science, la photographie
    Monique Sicard
  • Théâtre et Sciences. Témoignage sur une expérience originale
    Pierre Bonton
  • Création scientifique et statut d’auteur
    Marie Cornu
  • Art, technique et mouvement social dans la genèse des théories sur la communication
    Jacques Perriault

 

Retour haut de page


la-rhetorique-manuel-maria-carrilhoLa rhétorique
Sous la direction de Manuel Maria Carrilho
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

La rhétorique, discipline phare de l’Antiquité, est l’art de parler et d’argumenter en public. Cette pratique est tout aussi centrale aujourd’hui. Cet Essentiel présente les nouvelles théories qui la mettent en phase avec notre modernité par les meilleurs spécialistes du domaine. Il offre aussi un glossaire très complet décrivant dans un langage clair les concepts les plus pointus de ces théories. Indispensable pour qui veut comprendre ce qui constitue toujours le coeur de la communication humaine.

Sommaire :

  • Présentation générale – Les métamorphoses de la rhétorique
    Manuel Maria Carrilho
  • Argumentation et anti-rhétorique. Le contenu de la logique classique en France
    Sylvain Auroux
  • Argumentation et logique naturelle. Convaincre et persuader
    Jean-Blaise Grize
  • Des topoï aux stéréotypes : sémantique et rhétorique
    Jean-Claude Anscombre
  • Problématologie et argumentation ou la philosophie à la rencontre du langage
    Michel Meyer
  • Du discours argumenté à l’interaction argumentative
    Rui Alexandre Grácio

Retour haut de page


les-reseaux-eric-letonturierLes réseaux
Sous la direction d’Éric Letonturier
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Avec Internet, le mot « réseau » connaît une popularité sans précédent. Pourtant, cette notion existe depuis fort longtemps et dans des domaines variés. Mais quand et où est-elle apparue au juste ? Avec quelles significations ? Et à quelles réalités, à quelles conceptions du monde correspond-elle ? De la biologie à la sociologie en passant, entre autres, par l’histoire des techniques, la philosophie et les arts, le réseau puise dans un imaginaire ancien et s’avère une notion complexe et polysémique. À l’image, de toute évidence, de nos sociétés.

Sommaire :

  • Présentation générale – Réseau : concept « indiscipliné »
    Éric Letonturier
  • Les réseaux en utopie
    Thierry Paquot
  • Les territoires de l’interconnexion en Europe XIXe – XXIe siècles) : de la mystique du réseau aux stratégies de communication
    Christophe Bouneau
  • L’histoire des grands réseaux techniques : les cloisons tombent
    Léonard Laborie
  • Internet, et avant ? (Années 1950/1990)
    Valérie Schafer
  • Le réseau de communication selon Michel Serres
    Extrait de Hermès ou la communication
  • Réseaux informatiques et modèle des graphes petits-mondes
    Benoît Le Blanc
  • Quand l’informatique observe les réseaux
    Alain Lelu
  • Réseau contre appareil
    Vincent Lemieux
  • Les réseaux de sociabilité
    Bernard Valade
  • Corps et réseau : l’exemple du cerveau
    Frédéric Alexandre
  • Les réseaux de production collaborative de connaissances
    Mélanie Dulong de Rosnay
  • Art et Réseau – La (télé)communication créative
    Jean-Paul Fourmentraux
  • Sur quelques particularités des réseaux frontières
    Jacques Perriault
  • Réseaux, altérité et communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page


internet-et-politique-alexandre-coutant

Internet et politique
Sous la direction d’Alexandre Coutant
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Quels sont les liens entre Internet et politique ? Cet Essentiel s’intéresse à deux aspects. Le premier concerne l’impact d’Internet sur la vie politique : favorise-t- il la participation des citoyens, peut-il instaurer une démocratie plus directe ? Le deuxième porte sur la régulation d’Internet, qui constitue un enjeu politique majeur pour les démocraties.
Ces questions sont traitées avec rigueur par des spécialistes reconnus. Une réponse scientifique claire pour comprendre une évolution complexe.

Sommaire

  • Avant-propos – Communication et démocratie
    Éric Dacheux
  • Présentation générale – La révolution ne sera pas numérisée
    Alexandre Coutant
  • La technique est-elle au service de la démocratie ?
    F. Christopher Arterton
  • Les campagnes électorales sur Internet : une comparaison entre la France et le Québec
    Frédérick Bastien et Fabienne Greffet
  • Les outils informatiques de débat public : le cas de la consultation sur les éoliennes dans le Nord-Pas-de-Calais
    Nicolas Benvegnu
  • Mobilisations informationnelles et web participatif
    Fabien Granjon
  • Le numérique, une question politique
    Jacques Perriault
  • Internet, l’illusion démocratique
    De la « République des ingénieurs » à la gouvernance (1968-2011)
    Valérie Schafer
  • Les contradictions du nouvel espace public médiatisé
    Dominique Wolton

Retour haut de page


medias-et-opinion-publique-arnaud-mercier

Médias et opinion publique
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Les médias ont historiquement joué un rôle considérable pour donner la parole à l’opinion publique, notamment avec la radio et la télévision. Aujourd’hui, les relations sont devenues plus complexes. Les médias se sont autonomisés, renforçant leur rôle y compris avec Internet, et l’opinion publique a rendu visibles son existence et son influence, notamment par l’intermédiaire des sondages. Les relations et les interactions sont donc plus difficiles, même si elles sont plus nombreuses, mais toujours indispensables à la communication politique contemporaine où l’on retrouve le triangle des acteurs politiques, des médias et de l’opinion publique.

Sommaire :

  • Avant-propos – Communication et démocratie
    Éric Dacheux
  • Présentation générale – L’utile fiction de l’opinion publique
    Arnaud Mercier  
  • Médias : acteurs des transitions en Russie
    Anne Nivat
  • Le rôle d’Internet dans l’émergence d’une opinion publique en Chine
    Aïli Feng  
  • Les trois âges du regard occidental sur l’opinion publique arabe
    Tourya Guaaybess
  • L’opinion et la participation : la campagne présidentielle de Ségolène Royal
    Rémi Lefebvre
  • Langues de bois d’hier et parler vrai d’aujourd’hui : de la « novlangue »  aux « spin doctors »
    Michaël Oustinoff 
  • Les contradictions du nouvel espace public médiatisé
    Dominique Wolton

Retour haut de page


le-marketing-politique-thomas-stenger

Le marketing politique
Sous la direction de Thomas Stenger
CNRS Éditions, 2012

Commande en ligne

Douter de l’existence du marketing politique, c’est s’assurer d’être pris pour un naïf. Le recours aux outils et au langage du marketing par le monde politique paraît évident, tout comme la manipulation des citoyens par le marketing. En cette année d’élections présidentielles, cet ouvrage propose un examen critique et international du marketing politique. Des chercheurs de disciplines différentes soulignent que les rapports entre marketing et politique sont plus complexes, plus subtils qu’on ne le pense généralement. Comprendre sans préjugés, mais non sans esprit critique.

Sommaire :

  • Avant-propos – Communication et démocratie
    Éric Dacheux
  • Présentation générale Le marketing politique : entre démocratie et marché
    Thomas Stenger 
  • La naissance de la « demande » populaire. Quand le peuple entre en politique
    Roger Dupuy 
  • Une mémoire du marketing politique en France
    Entretien avec Michel Bongrand
    Propos recueillis par Thomas Stenger et Camille Picard
  • Les procédés d’attention publicitaires : l’homme politique peut-il s’inspirer des marques ?
    Sonia Capelli, William Sabadie et Olivier Trendel 
  • Les émotions dans le marketing politique
    Virginie Martin 
  • Défaite et succès des marqueteiros : le marketing politique au Brésil
    Renato Janine Ribeiro 
  • Obama 2008 : l’inflexion numérique
    François Heinderyckx
  • Les limites du consumérisme politique : l’exemple du Tea Party
    Nicolas Baygert
  • Les contradictions du nouvel espace public médiatisé
    Dominique Wolton

Retour haut de page


l-economie-solidaire-jean-louis-lavilleL’économie solidaire
Sous la direction de Jean-Louis Laville
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

L’économie solidaire est l’ensemble des activités contribuant à démocratiser l’économie à partir d’engagements citoyens : services de proximité, finances, commerce équitable, tourisme, monnaies sociales, circuits courts, énergies renouvelables, etc.
Cet ouvrage présente de manière claire les principales références de cette réalité politique et économique. Un enjeu contemporain fondamental.

Sommaire :

  • Présentation générale – Économie solidaire et changement social
    Jean-Louis Laville
  • L’économie solidaire en France
    Madeleine Hersent
  • Initiatives solidaires et droit social
    Laurent Gardin
  • Le commerce équitable
    Elisabetta Bucolo
  • Les finances solidaires
    David Vallat
  • Espaces de médiation et autonomie féminine
    Isabelle Guérin
  • Espace économique, espace public et associations
    Philippe Chanial
  • La démocratisation de l’économie
    Laurent Fraisse
  • Économie solidaire et communication
    Éric Dacheux

Retour haut de page


sciences-et-medias-sebastien-rouquetteSciences et médias
Sous la direction de Sébastien Rouquette
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

Quels sont les rapports entres sciences et médias ? À l’heure où l’on s’interroge sur l’impact de la recherche sur l’environnement et la santé, où l’on débat de la sortie ou non du nucléaire, la médiatisation des activités scientifiques prend une importance croissante. Pourquoi ce changement est-il révélateur ? Comment les téléspectateurs perçoivent-ils les émissions scientifiques ? Comment les journalistes choisissent-ils les chercheurs qui vont éclairer les débats publics ? Un livre percutant sur un sujet crucial.

Sommaire :

  • Présentation générale – Sciences et médias : un changement de logique
    Sébastien Rouquette
  • De la vulgarisation à la communication
    Dominique Wolton
  • Le journalisme scientifique à l’heure d’internet : nouveau paradigme, nouveau journalisme
    Sylvestre Huet
  • Les journalistes scientifiques : régulateurs dans un espace d’opinion
    Marie-Noële Sicard
  • Les disciplines scientifiques : le rôle des agences gouvernementales.
    L’exemple de l’agence spatiale japonaise
    Kazuto Suzuki
  • Les chercheurs en sciences sociales. Profits médiatiques et risques académiques
    Caroline Lensing-Hebben
  • Les publics : des réceptions plurielles
    Suzanne de Cheveigné
  • La légitimation par la science : un défi pour la démocratie
    Laurence Monnoyer-Smith

Retour haut de page


la-neutralite-de-l-internet-valerie-schafer-et-herve-le-crosnierLa neutralité de l’Internet, un enjeu de communication
Valérie Schafer et Hervé Le Crosnier (auteurs)
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

La neutralité de l’internet est un défi démocratique largement méconnu. Derrière une notion en apparence technique, se cachent des questions et des enjeux économiques, politiques et culturels (régulation, gouvernance, égalité d’accès aux données…).
L’objectif de cet ouvrage est de les énoncer dans un langage clair et accessible à tous. Indispensable pour comprendre les débats actuels.

Sommaire :

  • Présentation générale – Le débat sur la neutralité de l’Internet n’est pas neutre
  • Valeurs et imaginaires de l’Internet en question
  • Un peu d’histoire
  • Économie et écologie de l’Internet
  • Gouvernance et neutralité de l’Internet
  • Des frontières politiques pour un réseau mondial
  • Conclusion – Neutralité de l’Internet et démocratie technique

Retour haut de page


traduction-et-mondialisation-michael-oustinoffTraduction et mondialisation
Sous la direction de Michaël Oustinoff
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

Pas de diversité culturelle sans traduction. La domination du tout-à-l’anglais n’est pas inéluctable.
Partout dans le monde, même en Grande-Bretagne, la mondialisation réclame une politique active de traduction. Celle-ci devient alors une donnée centrale du monde contemporain, un phénomène capital qui ne fait que s’amplifier par le biais des technologies de l’information et de la communication.
Comprendre quels sont, d’une culture à l’autre, les enjeux actuels de la traduction, tel est l’objectif de cet ouvrage clair qui combat avec force les idées reçues.

Sommaire :

    • Présentation générale – La traduction, enjeu central de la mondialisation
      Michaël Oustinoff
    • Intraduisible et mondialisation
      Barbara Cassin
    • La question des langues et de la traduction au coeur des politiques de l’Union européenne
      Leonard Orban
    • Sciences dites « dures » et traduction
      Jean-Marc Lévy-Leblond
    • Diversité culturelle : la mission de la traduction
      Xu Jun
    • La traduction de l’arabe et vers l’arabe à l’heure de la mondialisation
      Foued Laroussi et Ibrahim Albalawi
    • Traduction et plurilinguisme au Burkina Faso
      Lalbila A. Yoda
    • La traduction, passeport pour accéder à l’autre
      Dominique Wolton

Retour haut de page


l-argumentation-nicole-d-almeidaL’argumentation
Sous la direction de Nicole D’Almeida
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

Dans un monde envahi par les slogans et les petites phrases, repenser la place de l’argumentation dans les rapports humains s’impose.
Ce livre, accessible à tous, invite à réexaminer les formes et les enjeux contemporains de cet art oratoire ancien. Retrouver l’intelligence et la vivacité du verbe source d’opinions, de débats, de controverses mais aussi source d’une entente possible, tel est l’objectif de cet ouvrage.
Indispensable pour comprendre nos démocraties.

Sommaire :

  • Présentation générale – Retour à l’argumentation
    Nicole D’Almeida
  • Argumentation, le déficit d’analyse
    Dominique Wolton
  • Théorie de l’argumentation et sciences humaines
    Raymond Boudon
  • Place de l’argumentation en démocratie directe
    Uli Windisch, Patrick Amey, Francis Grétillat
  • L’argument ad hominem en communication politique
    Gilles Gauthier
  • L’argumentation politique au service du conservatisme
    André Gosselin
  • Discourir et argumenter
    Alain Boyer
  • Argumentation et technique de vérité
    Francis Wolff
  • Rhétorique, public et « manipulation »
    Guillaume Soulez

Retour haut de page


la-communication-eric-dacheuxLa communication
Sous la direction d’Éric Dacheux
CNRS Éditions, 2011

Commande en ligne

Pas de société sans communication. Pourtant la communication peut être tout aussi bien technologie de guerre que processus de paix, art de la diversité qu’instrument de domination culturelle, source de la découverte de l’autre que moyen de lui imposer son point de vue. Autrement dit, l’enjeu majeur de la communication est celui du vivre ensemble. Comment éviter l’uniformisation tout en valorisant la diversité ?
Ce numéro n’apporte pas une seule réponse, universelle, mais démontre que, selon les aires géographiques et les circonstances, la communication peut être tout à la fois créatrice et destructrice du lien social. Riche et stimulant.

Sommaire :

  • Présentation générale – La profonde ambivalence de la communication
    Éric Dacheux
  • Sous-développement et communication
    Firmin Gouba
  • Changement social et communications à la Réunion
    Michel Watin
  • Parole magique et modernité
    Alain Boyer
  • Communication politique et communication scientifique : critique de Popper
    Gilles Achache
  • La communication et la question de l’universel
    Anne-Marie Roviello
  • Petite sociologie de l’incommunication
    Raymond Boudon
  • Les limitations de la communication
    Pierre Livet
  • Les dix chantiers de la communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page


racines-oubliees-des-sciences-de-la-communication-jacques-perriault

Racines oubliées des sciences de la communication
Sous la direction de Jacques Perriault
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Comment interpréter les remous du temps présent si la genèse en est déniée ? Pourquoi s’intéresser à ces racines oubliées ?
Cet Essentiel a pour ambition de remonter aux sources des sciences de la communication parce qu’elles éclairent les enjeux actuels. Un
ouvrage de référence pour quiconque s’intéresse à la communication et à tous les débats théoriques et politiques qu’elle suscite.

Sommaire : 

  • Présentation générale – Les origines méconnues des sciences de la communication
    Jacques Perriault
  • Du siècle des Lumières à la naissance des SIC : le maillon socio-culturel
    Anne-Marie Laulan
  • Naissance du domaine des sciences de la communication dans le contexte militaire des années 1940 aux États-Unis
    Serge Proulx
  • Les médias à la rencontre du mouvement social
    Jean-Paul Lafrance
  • Les relations entre communication et éducation
    Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • Abraham Moles et Robert Escarpit : deux figures oubliées
    Anne-Marie Laulan
  • Pierre Schaeffer et le Service de la Recherche – 1960-1974
    Jocelyne Tournet-Lammer
  • Actualité de Jacques Ellul : la communication dans le contexte d’une société technicienne
    André Vitalis
  • Récits de vie et conquête de soi : Henri Desroche et Paul-Henry Chombart de Lauwe
    Thierry Paquot
  • Edgar Morin : la communication et la pensée complexe
    Bernard Dagenais
  • Informer n’est pas communiquer. Une théorie actuelle de la communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page


mediations-vincent-liquete

Médiations
Sous la direction de Vincent Liquète
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

La médiation est présente dans tous les domaines. On parle de médiation juridique, culturelle, sociale, politique, documentaire, etc. Omniprésente, la médiation est pourtant largement ignorée du grand public. Cet Essentiel vise à remédier à cette lacune en proposant, à partir de terrains différents comme l’école ou la politique, des analyses plurielles. Un ouvrage indispensable pour comprendre un processus central des sociétés actuelles.

Sommaire :

  • Présentation générale – Formes et enjeux de la médiation
    Vincent Liquète
  • Médiatisation et médiation. Des médias éducatifs aux ENT
    Daniel Peraya
  • Médias, médiation, démocratie
    Philippe Breton
  • La médiation culturelle : enjeux professionnels et politiques
    Bernadette Dufrêne et Michèle Gellereau
  • Pratiques culturelles et médiation artistique : la construction du lien social
    Jean Caune
  • Réseaux sociaux et ressources de médiation
    Michel Grossetti
  • La médiation documentaire
    Isabelle Fabre et Cécile Gardiès
  • La médiation au regard de la communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page


la-mondialisation-de-la-communication-paul-rasseLa mondialisation de la communication
Sous la direction de Paul Rasse
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Comment comprendre la mondialisation de la communication ?
Le projet de cet Essentiel est d’en souligner les étapes les plus significatives et d’esquisser une analyse des bouleversements techniques, culturels et sociaux qui en résultent. Les textes présentés ici ouvrent une réflexion sur la différence entre la révolution technique de la communication et les enjeux sociaux, politiques. Il ne suffit pas que des millions d’informations et d’images circulent pour les hommes se comprennent mieux. La vitesse de l’information rappelle par ailleurs l’importance et la lenteur de la communication humaine et sociale.

Sommaire :

  • Présentation générale – De la Méditerranée aux univers numériques, une brève histoire de la mondialisation de la communication
    Paul Rasse
  • Le Paradis Terrestre, la première vision espagnole des peuples océaniens
    Annie Baert
  • Le portrait mythique de la femme dans le miroir euromarocain
    Mohammed Laamiri et Boussif Ouasti
  • Frontières culturelles : identité et communication en Amérique latine
    Nancy Morris et Philip R. Schlesinger
  • Les médias vecteurs de mondialisation et « d’événementialisation »
    Arnaud Mercier
  • Le cosmopolitisme sous le coup de l’émotion
    Gérôme Truc
  • Les enjeux de la mondialisation de la communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page

 


le-rituel-aurelien-yannicLe rituel
Sous la direction d’Aurélien Yannic
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Le rituel est omniprésent. Paradoxalement et à contrecourant des idées reçues, les évolutions techniques et la mondialisation n’ont pas fait  disparaître la pratique rituelle, elles tendent parfois même à la renforcer. Séquence d’actions codifiées, organisées dans le temps, répétition d’événements, le rituel est au coeur des sociétés, car il permet de rendre compréhensibles les phénomènes aléatoires de la vie humaine et collective.
Cet ouvrage aide à mieux comprendre, à travers des exemples concrets, un concept pluriel que l’on retrouve dans toutes les sociétés humaines.

Sommaire :

  • Présentation générale – Les Rituels à l’épreuve de la Mondialisation-globalisation
    Aurélien Yannic
  • Des rites juvéniles de contrebande
    David Le Breton
  • Rituels de séduction
    Gilles Boëtsch et Dorothée Guilhem
  • Rituels et communication politique moderne
    Marc Abélès
  • Célébrations et cérémonial de la République
    Claude Rivière
  • Rite et liturgie
    Alois Hahn
  • La ritualité funéraire
    Patrick Baudry
  • Les rituels, performativité et dynamique des pratiques sociales
    Christoph Wulf

Retour haut de page


CritiqueInformationCVRougeCritique de la société de l’information
Sous la direction de Jean-Paul Lafrance
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Il faut raison garder. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) offrent de grandes possibilités, recèlent des menaces tout aussi grandes, mais elles n’engendrent pas une nouvelle société. Dans un langage clair, en prenant des exemples concrets, cet Essentiel donne à chacun les moyens de mettre à distance l’idéologie technique ambiante. Ni rejet dénonciateur ni fascination aveugle, cette critique scientifique permet de comprendre les évolutions de notre société.

Sommaire :

  • Présentation générale – Pour une approche critique de la société de l’information
    Jean-Paul Lafrance
  • La fracture numérique, paradoxe de la génération Internet
    Caroline Rizza
  • TIC et nouvelle économie : entre mirages et miracles
    Pascal Petit
  • La communication : de nouveaux concepts pour l’analyse économique
    Alain Rallet
  • Le rôle du citoyen dans la blogosphère
    Dominique Cardon
  • Les réseaux sociaux : les nouveaux outils de la société de l’information
    Jean-Paul Lafrance
  • La nécessité d’adapter Internet à la mondialisation linguistique
    Henri Hudrisier
  • La norme comme instrument d’accès au savoir en ligne
    Jacques Perriault
  • Une société de la communication est plus qu’une société de l’information
    Dominique Wolton

Retour haut de page


la-cohabitation-culturelle-joanna-nowicki

La cohabitation culturelle
Sous la direction de Joanna Nowicki
CNRS Éditions, 2010

Commande en ligne

Pour cohabiter pacifiquement malgré les différences, il faut commencer par appréhender l’altérité, la comprendre sur plusieurs plans : philosophique, culturel, religieux, etc.
Le présent volume veut illustrer ces différents angles d’approche. Il s’attache à décrire les enjeux et les obstacles de la cohabitation culturelle à l’heure de la mondialisation. Si l’on veut lutter contre l’intolérance, il faut comprendre que la cohabitation culturelle est devenue l’enjeu majeur du XXIe siècle.

Sommaire :

  • Présentation générale – La cohabitation culturelle : un enjeu politique
    Joanna Nowicki
  • La culture : le refoulé de l’Europe
    Dominique Wolton
  • La genèse des stéréotypes dans les jeux de l’identité/altérité
    Christiane Villain-Gandossi
  • La relation à l’autre à travers les citoyennetés de l’Europe
    Dominique Schnapper
  • Droit des religions dans une Europe interculturelle
    Francis Messner
  • Repères dans l’histoire de la francophonie
    Stélio Farandjis
  • La place des droits culturels dans la Convention de l’Unesco sur la diversité culturelle
    Laura Anghel
  • Les enjeux du plurilinguisme et de la traduction dans un monde babélisé
    Michaël Oustinoff

Retour haut de page


Societes-connaissance-Michel-DurampartSociété de la connaissance – Fractures et évolutions
Sous la direction de Michel Durampart
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Le terme « sociétés de la connaissance » est apparu dans les années 1990. Il caractérise une période où chaque pays, à son rythme, voit le savoir, l’information et la communication prendre une place centrale. Parler des fractures et des évolutions et non de révolution, c’est souligner la force des changements sociaux en cours, des rapports de force et des inégalités qui en découlent.
Ce livre envisage le rôle des interactions entre technologies de la communication et mondialisation du savoir. À ce titre, il met en garde contre toute vision trop idéaliste d’une société de la connaissance et propose au lecteur un panorama de la richesse et des enjeux de ce mouvement en marche.

Sommaire :

  • Présentation générale – Une mise en perspective de la société de la connaissance entre évolutions et fractures
    Michel Durampart
  • TIC et pratiques collectives. Nouveaux liens, nouveaux outils
    Claude Henry
  • Propriété intellectuelle et accès public au savoir en ligne
    Michel Arnaud
  • Vulgarisation scientifique : les revues en ligne
    Mônica Macedo-Rouet et Jean-François Rouet avec la participation d’Isaac Epstein et de Pierre Fayard
  • La recherche documentaire informatisée à l’école
    Jérôme Dinet et Jean-Michel Passerault
  • Le modèle souverainiste des communautés en ligne : impératif participatif et
    désacralisation du vote 

    Nicolas Auray
  • Mondialisation de la communication, à la recherche du sens perdu
    Patrick-Yves Badillo et Serge Proulx
  • Internet et maintenant, la société de la connaissance
    Dominique Wolton

Retour haut de page


Populaire-Populisme-Marc-LitsPopulaire et populisme
Sous la direction de Marc Lits
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Peuple, populaire, populisme : trois termes au coeur de multiples tensions. Tantôt les politiques se réclament du « peuple » pour légitimer leur action, tantôt les « élites » disqualifient les productions et les usages « populaires ». Quant au populisme, il est unanimement dénoncé. De Rousseau à Le Pen, le peuple est à la fois au coeur du débat politique, et méprisé. Les formes populaires de la culture sont aussi stigmatisées puis célébrées. Cet ouvrage est donc indispensable pour définir clairement des termes très marqués idéologiquement, tout en gardant une grande variété de points de vue.

Sommaire :

  • Présentation générale – Populaire et populisme : entre dénigrement et exaltation
    Marc Lits
  • Un débat vieux de plusieurs siècles
    – Article « Peuple » de l’Encyclopédie
    Louis de Jaucourt
    – Les crimes des foules
    Gabriel Tarde
  • Le peuple des philosophes
    André Akoun
  • Les historiens français et le populaire
    Dominique Kalifa
  • La culture populaire à l’épreuve des débats sociologiques
    Dominique Pasquier
  • Débats et combats autour du populaire en Amérique latine
    Jesús Martín-Barbero
  • Le populisme : essai de définition
    Henri Deleersnijder
  • Le populisme : de la valorisation à la stigmatisation du populaire
    Annie Collovald
  • Votes populaires, votes populistes
    Nonna Mayer

Retour haut de page


LAudience-Regine-Chaniac

L’audience
Sous la direction de Régine Chaniac
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

La mesure d’audience est au centre de la télévision, au coeur de la relation entre le public et l’offre de programmes. Pour certains, elle constitue un puissant système de consultation du public, exprimant sa demande, sa satisfaction ; pour d’autres, elle n’est qu’un opérateur du marché publicitaire et n’indique, au mieux, que la réaction à l’offre.
Au moment où l’avenir de la télévision généraliste semble menacé par l’évolution technique, cet ouvrage permet de s’interroger de manière claire et pédagogique sur le rôle de l’audience dans les différentes formes de télévision.

Sommaire :

  • Présentation générale – Télévision : public, audience et offres de programmes
    Régine Chaniac
  • Pour le public
    Dominique Wolton
  • Pour une utilisation complexe de l’audimétrie
    Michel Souchon
  • La loi d’airain du médiamat
    Etienne Mougeotte
  • Il n’y a pas de service public sans public
    Jean-Pierre Cottet
  • Le conformisme provisoire de la programmation
    Éric Macé
  • La mesure d’audience TV : prendre en compte la complexité
    Bruno Chetaille et Philippe Tassi
  • La mesure d’audience des nouveaux médias : une bonne réponse mais quelle est la question ?
    Alain Le Diberder
  • Annexes : quelques chiffres sur la télévision

Retour haut de page


television-Guy-LochardLa télévision
Sous la direction de Guy Lochard
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

La télévision est le média le plus populaire avec la radio. Elle n’est pas remise en cause par Internet. Ce livre met en lumière les évolutions des dispositifs télévisuels, depuis les années 1990 jusqu’à la convergence numérique actuelle. Il souligne ainsi combien la télévision demeure un média autonome grâce à son public, diversifié et massif, pour lequel elle constitue un lien social précieux. Plus que jamais, comprendre la télévision est essentiel car les nouvelles pratiques de communication ne suppriment pas les anciennes. Elles cohabitent.

Sommaire :

  • Présentation générale – Rouages et mécanismes d’une « machine à communiquer »
    Guy Lochard
  • Une expérience collective
    Daniel Dayan
  • Une diversité de relations communicatives
    John Corner
  • Une redéfinition du journalisme
    Jean Mouchon
  • La mise en scène du public et du privé dans les reality shows
    Dominique Mehl
  • Télévision : l’Âge d’or des dispositifs
    Alain Flageul
  • Des choix institutionnels
    Gérard Leblanc
  • La fin d’un régime de croyance ?
    Jean-Louis Weissberg
  • Les enjeux d’une convergence technologique
    Dominique Wolton

Retour haut de page


reception-Cecile-MeadelLa réception
Sous la direction de Cécile Méadel
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Au coeur de toute communication, réside le mystère de sa réception : qui reçoit quoi et comment ? Qui influence qui ? Avec quels résultats ? Difficile de répondre à ces questions toujours sujettes à débat. La lecture de textes classiques proposée ici, enrichie de travaux plus récents, met de l’ordre dans ce dédale en montrant que toute approche sur la réception doit situer son objet dans une triple dimension : l’individu ou le collectif, l’influence du média ou celle du consommateur, le rôle du texte ou celui du dispositif. Message bien reçu ?

Sommaire :

  • Présentation générale – Repérages sur la réception et ses multiples paradigmes
    Cécile Méadel
  • Influence et réception chez Gabriel Tarde. Un modèle pour la recherche
    sur l’opinion et la communication
    Elihu Katz
  • Le public et ses problèmes
    John Dewey
  • Lire la réception à travers le modèle des effets limités. Actualité de Lazarsfeld
    Elihu Katz
  • La télévision et le peuple ou le retour de la « populace »
    Jérôme Bourdon
  • Identification au héros et communautés de téléspectateurs :
    la réception de Hélène et les garçons
    Dominique Pasquier
  • Un public actif, un téléspectateur critique
    Sonia Livingstone et Peter Lunt
  • Raconter le public
    Daniel Dayan
  • Encadré : Triomphe du récepteur
    Dominique Wolton

Retour haut de page


journalisme-Arnaud-Mercier

Le journalisme
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Le journalisme suscite des passions contradictoires. Métier désirable pour de nombreux étudiants, il fait pourtant l’objet d’une forte suspicion dans l’opinion. Ainsi, moins de 10% des Français pensent que les choses se sont passées comme les journalistes le décrivent. Les journalistes méritent-ils ce regard critique ? Comment travaillent-ils ? Sont-ils indépendants ? L’ouvrage apporte, dans un langage clair, des réponses scientifiques à toutes ces questions.

Sommaire :

    • Présentation générale – Regard sociologique sur le métier et regard critique sur ses pratiques
      Arnaud Mercier
    • Journalistes, une si fragile victoire
      Dominique Wolton
    • L’hétérogénéité des journalistes
      Christine Leteinturier
    • Médias et sources : les limites du modèle de l’agenda-setting
      Jean Charron
    • Les nouveaux habits du journalisme économique
      Philippe Riutort
    • Le journalisme d’investigation et la recherche d’une nouvelle légitimité
      Jean-Marie Charon
    • La double dépendance. Quelques remarques sur les rapports entre les champs politique, économique et journalistique
      Patrick Champagne

Retour haut de page


opinionrouge

L’opinion publique
Sous la direction de Nicole D’Almeida
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

L’opinion publique est le socle de la démocratie, le coeur de son évolution. Apparue au XVIIIe siècle, elle est tour à tour comprise comme l’opinion du plus grand nombre, l’opinion rendue publique ou encore l’opinion mesurée dans des sondages réguliers. Le but de ce livre est de comprendre le processus de formation et de transformation de l’opinion publique. Les textes réunis dans cet ouvrage accessible à tous, permettent de faire le point sur une réalité apparemment bien connue, mais dont les enjeux sociaux, économiques et politiques méritent d’être éclairés par de solides connaissances.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’opinion publique, entre méfiance et confiance, entre culte des sondages et dynamique des opinions
    Nicole d’Almeida
  • L’opinion publique ou la foule à distance
    Eugène Dupréel
  • Mesurer pour régner
    Dominique Reynié
  • Mettre les sondages au service de la démocratie
    George Gallup
  • La transformation de l’opinion publique par les sondages
    Benjamin Ginsberg
  • L’opinion publique entre apathie et mobilisation : la spirale du silence
    Elisabeth Noëlle-Neumann
  • Retrouver la positivité et la rationalité de l’opinion publique
    Benjamin I. Page et Robert Y. Shapiro
  • Vitalité et structuration de l’opinion publique : la perspective d’une démocratie délibérative
    Marie-Gabrielle Suraud
  • Opinion publique et audience : plaidoyer pour une reconstruction théorique des médias, des publics et de la communication
    Dominique Wolton

Retour haut de page


identitesrougeLes identités collectives à l’heure de la mondialisation
Sous la direction de Bruno Ollivier
CNRS Éditions, 2009

Commande en ligne

Globalisation. Cultures. Immigration. Communautés. Racisme. Discrimination positive… Toutes ces questions renvoient à des identités collectives en crise. Ces problématiques ne sont pas seulement la préoccupation de l’Europe, mais touchent tous les continents, en particulier l’Amérique du Sud. C’est pourquoi cet Essentiel propose les points de vue d’auteurs internationaux sur cette question d’actualité brûlante.

Sommaire :

  • Présentation générale – Les identités collectives : comment comprendre une question politique brûlante ?
    Bruno Ollivier
  • Une perspective européenne sur l’hybridation : éléments de réflexion
    Stuart Hall
  • Modernité mondiale et identités
    Renato Ortiz
  • Identités collectives et images de l’Autre : les pièges de la pensée collectiviste
    Jan Berting
  • Cultures hybrides et stratégies de communication
    Nestor García Canclini
  • Décentrage culturel et palimpsestes d’identité
    Jésus Martin-Barbero
  • Les Outre-mers, une chance pour la France et l’Europe
    Dominique Wolton

Retour haut de page


Lespace-public-Eric-DacheuxL’espace public
Sous la direction d’Éric Dacheux
CNRS Éditions, 2008

Commande en ligne

Pas de démocratie sans espace public. L’espace public est un espace de discussion où peuvent s’exprimer toutes les opinions qui structurent le jeu politique. Ce livre regroupe dans une langue accessible des textes de chercheurs reconnus et offre une compréhension claire de l’espace public actuel.
Indispensable pour qui veut comprendre notre société démocratique et les rapports entre communication et action politique.
Sommaire

  • Présentation générale – L’espace public : un concept clef de la démocratie
    Éric Dacheux
  • Les contradictions de l’espace public médiatisé
    Dominique Wolton
  • L’espace public et les médias : une nouvelle ère ?
    Peter Dahlgren
  • L’espace de la parole
    Thierry Paquot
  • Espace public et sphère économique
    Bernard Floris
  • Espace commun ou espace public ?
    Étienne Tassin

Retour haut de page


Francophonie-mondialisation-Didier-OilloFrancophonie et mondialisation
Sous la direction d’Anne-Marie Laulan et Didier Oillo
CNRS Éditions, 2008

Commande en ligne

La Francophonie est une réalité injustement méconnue, car elle est une chance et un amortisseur de la violence mondiale. Une chance pour la France de combattre la lepénisation des esprits ; pour le Sud de faire entendre sa voix dans la mondialisation ; pour notre planète d’assurer la paix entre les civilisations en préservant la diversité culturelle. Une chance pour créer des solidarités Nord/Sud, Est/Ouest. Un ouvrage qui allie rigueur scientifique et simplicité du style pour permettre à chacun de sortir des idées reçues. La Francophonie n’est pas un reste du passé, mais un défi pour l’avenir et la cohabitation culturelle.

Sommaire :

  • Présentation générale – La Francophonie, fer de lance de la bataille pour la diversité
    des expressions culturelles
    Anne-Marie Laulan, Didier Oillo
  • Aux carrefours de l’histoire
    Dominique Wolton
  • Diversité et droits de l’Homme
    Patrice Meyer-Bisch
  • La diversité culturelle à l’Unesco
    Anne-Marie Laulan
  • Les TIC, alternatives à la mondialisation
    Michel Arnaud
  • L’arbre à palabre domine la forêt électronique
    Alain Kiyindou
  • Quelle science pour quel développement en Afrique ?
    Bonaventure Mvé-Ondo
  • La diversité linguistique : enjeux pour la Francophonie
    Louis-Jean Calvet
  • Un atout pour l’autre mondialisation
    Dominique Wolton

Retour haut de page


La communication politique
Sous la direction d’Arnaud Mercier
CNRS Éditions, 2008

Ange ou démon ? Pour les uns, la communication politique est un instrument de manipulation qui influence les foules et prostitue la démocratie. Pour les autres, au contraire, la communication politique est l’unique voie démocratique pour assurer le gouvernement du grand nombre dans des sociétés individualistes de masse. Et si la vérité était ailleurs ? Les études, réunies dans cet ouvrage accessible à tous, permettent à chacun de sortir du prêt-à-penser et de réfléchir aux rapports entre médias, communication politique, identités et politique.

Sommaire : 

  • Présentation générale – Repérage de la communication politique
    Arnaud Mercier
  • La communication politique : construction d’un modèle
    Dominique Wolton
  • Le marketing politique
    Gilles Achache
  • Médiatisation du politique : stratégies, acteurs et construction des collectifs
    Eliséo Véron
  • La nouvelle matérialité de l’espace public : les dispositifs de la Netpolitique
    Dominique Boullier
  • Les contradictions de la communication politique
    Dominique Wolton
  • L’argumentation dans les débats télévisés entre candidats à la présidence américaine : l’appel aux émotions comme tactique de persuasion
    Anne-Marie Gingras
  • Les bulletins municipaux : une contribution ambiguë à la démocratie locale
    Christian Le Bart
  • Le phénomène Berlusconi : ni populisme ni vidéocratie, mais néo-politique
    Pierre Musso

Retour haut de page