Archives mensuelles : octobre 2013

L’incommunication

l-incommunication-sous-la-direction-de-samuel-lepastierL’incommunication
Sous la direction de Samuel Lepastier
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Source de tensions et de conflits, l’incommunication se définit comme l’absence de communication entre deux personnes. Au contraire d’une conception naïve selon laquelle la croissance continue des canaux devrait suffire à dissiper les malentendus, l’incommunication apparaît au coeur de la condition humaine pour être l’horizon de toute communication. Repérée aussi bien dans la vie sociale que dans l’intimité psychique, elle reste encore peu théorisée.
Convoquant, outre les sciences de la communication, la linguistique, la sociologie et la psychanalyse, cet Essentiel vise à combler cette lacune.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’incommunication, un concept transdisciplinaire
    Samuel Lepastier
  • La communication troublée chez l’enfant, exemples cliniques
    Laurent Danon-Boileau
  • De la conversation conjugale
    François de Singly
  • La scène de ménage, entre communication et incommunication
    Samuel Lepastier
  • Se retirer dans une société de communication. L’exemple du hikikomori
    Maïa Fansten
  • La « com » à l’épreuve de la communication
    Arnaud Benedetti
  • Victor Klemperer, une résistance à la langue totalitaire
    Laurence Aubry
  • Le symbolisme et la propagande politique
    Serge Tchakhotine (extraits)
  • La langue de l’exil à l’heure du globish et de la mondialisation des flux migratoires
    Michaël Oustinoff
  • L’incommunication : horizon de la communication
    Dominique Wolton
    Entretien avec Samuel Lepastier et Éric Letonturier

L’humain augmenté

l-humain-augmente-sous-la-direction-d-edouard-kleinpeterL’humain augmenté
Sous la direction d’Édouard Kleinpeter
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Augmenter l’humain, devenir plus fort, plus rapide, plus intelligent, plus connecté, vivre plus vieux et en meilleure santé, repousser les limites de la souffrance et de la mort. Le développement technologique porte la promesse d’un être meilleur. Mais cet amour de l’homme du futur ne cache-t-il pas une haine de l’homme du présent, de ses limites et de sa finitude ? Quelles conceptions du corps et de l’esprit sont soustendues par les discours transhumanistes ? Donner des clés pour comprendre le rapport d’attraction-répulsion qu’entretient l’être humain avec les technologies qu’il crée, cristallisé autour de la notion d’homme augmenté, constitue l’objet de ce numéro des Essentiels d’Hermès.

Sommaire :

  • Présentation générale – L’homme face à ses technologies : augmentation, hybridation, (trans)humanisme
    Édouard Kleinpeter
  • De part et d’autre de l’Atlantique : enhancement , amélioration et augmentation de l’humain
    Simone Bateman et Jean Gayon
  • Le corps artefact. Archéologie de l’hybridation et de l’augmentation
    Jacques Perriault
  • Invariants et variations de l’augmentation humaine, l’expérience grecque
    François Dingremont
  • Homme augmenté et augmentation de l’humain
    Bernard Claverie et Benoît Le Blanc
  • Augmentation de l’humain : les fonctions cognitives cachées de l’homme augmenté
    Célestin Sedogbo et Benoît Le Blanc
  • De l’humain réparé à l’humain augmenté : naissance de l’anthropotechnie
    Jérôme Goffette
  • Perception de soi, perception par les autres : la fonction sociale de la prothèse chez les agénésiques
    Benoît Walther
  • L’homme hybridé : mixités corporelles et troubles identitaires
    Bernard Andrieu
  • Oscar Pistorius ou une catégorie sportive impossible à penser
    Damien Issanchou et Éric de Léséleuc
  • L’homme étendu. Explorations terminologiques
    Colin T. Schmidt
  • Un autre transhumanisme est possible
    Marc Roux
  • La technique au prisme du mythe : l’exemple du Golem
    Brigitte Munier
  • Transhumanisme : une religiosité pour humanité défaite
    Jean-Michel Besnier
    Entretien avec Édouard Kleinpeter

Les utopies

les-utopies-sous-la-direction-d-eric-letonturierLes utopies
Sous la direction d’Éric Letonturier
CNRS Éditions, 2013

Commande en ligne

Incontestablement, les utopies, aujourd’hui, attirent. En ces temps de crise et de morosité, elles donnent l’espoir d’un meilleur « vivre ensemble » et promettent des solutions aux différents maux sociaux. Mais sont-elles vraiment souhaitables ? Quel est le prix à payer pour ce bonheur collectif ?
Cet ouvrage s’emploie à revisiter le genre utopique au travers de la littérature qui l’a consacré, dans la diversité de ses facettes (sociales, politiques, urbanistiques, techniques, etc.), mais aussi dans quelques-unes de ses réalisations concrètes, et dans son actualité contemporaine (économie solidaire, écologie, posthumanisme).

Sommaire :

  • Présentation générale – L’utopie ou le (mauvais) rêve social
    Éric Letonturier
  • L’utopie, variations autour d’un mot
    Jean-Jacques Wunenburger
  • Les utopies sociales du XIXe siècle
    Bernard Valade
  • Comme une cité idéale…
    Véronique Barcelo
  • Les territoires des utopies
    Thierry Paquot
  • Jules Verne et la dystopie « fin de siècle »
    Philippe Mustière
  • Le crépuscule technologique de l’utopie
    Pierre Musso
  • À l’ombre de l’utopie : la contre-utopie et la dystopie
    Brigitte Munier
  • L’utopie d’un posthumain
    Jean-Michel Besnier
  • Jardins de nulle part : utopies, nature et écologie
    Anne-Marie Drouin-Hans
  • L’économie solidaire : avenir de l’utopie européenne
    Éric Dacheux
  • Sophia Antipolis, utopie du premier technopôle
    Paul Rasse
  • Les utopies, entre idéal et réel
    Michèle Riot-Sarcey
  • Que faire pour l’utopie Europe ? Revaloriser la « bande des quatre »
    Dominique Wolton