Archives mensuelles : avril 2013

Hermès 65. Le monde Pacifique dans la mondialisation

Le n° 65 sera en librairie le 11 avril 2013


Le monde Pacifique dans la mondialisation
Sous la direction de Renaud Meltz et Dominique Barbe

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Objet, acteur et horizon de la mondialisation, l’océan Pacifique en offre une excellente métaphore. Il incarne la mondialisation en marche. C’est avec son exploration, à partir du XVIIIe siècle, que l’humanité a bouclé le tour de la planète. De nos jours, c’est l’immensité océanienne, avec toute sa diversité, qui conserve à notre monde une complexité encore bien réelle. Il s’agit donc de donner droit à l’altérité, de faire cohabiter toutes les diversités, naturelles, mais également linguistiques et culturelles. L’objet de ce numéro d’Hermès est dès lors de comprendre l’enjeu de la communication et de l’incommunication dans le Pacifique. Il éclaire cette réalité anthropologique : il ne suffit pas que le monde soit traversé d’informations et d’interactions incessantes pour qu’il y ait davantage de communication et de tolérance.

Le Pacifique met en lumière l’ensemble des tensions contradictoires qui sous-tendent la mondialisation. Longtemps isolée, l’Océanie ne s’est pas ouverte de son plein gré. Elle a été mondialisée par la force. Le prosélytisme religieux, le capitalisme marchand et le colonialisme en ont spolié les ressources, acculturé les traditions et dégradé les équilibres naturels. Avec moins de remords que d’embarras, les puissances riveraines en ont fait un terrain d’affrontement et d’expérimentation nucléaire.

Pourtant, le Pacifique n’a pas été assimilé. La puissance des éléments, l’instabilité des milieux, l’isolement permanent n’ont cessé d’opposer leur inertie aux forces extérieures, inspirant aux Océaniens une résistance latente qui nourrit aujourd’hui leur réveil identitaire, comme elle leur sert aussi d’argument promotionnel. Les atolls, les lagons et les arts premiers sont autant d’incitations à la nostalgie du paradis perdu.

Au lieu d’illustrer l’uniformisation des modes de vie, l’océan Pacifique nous invite à une autre mondialisation, opposée aux modèles dominants, une mondialisation du dialogue entre les valeurs, les savoirs et les cultures. Riche de sa diversité, le Pacifique est un des laboratoires de la cohabitations culturelle du XXIe siècle.

Anthropologie de l’homme mondialisé. Histoire et concepts

ANTHROPOLOGIE DE L'HOMME MONDIALISƒAnthropologie de l’homme mondialisé.
Histoire et concepts
Christoph Wulf, 2013
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Plaidant pour une approche interdisciplinaire et transnationale de l’anthropologie incluant entre autres sciences, philosophie et histoire, Christoph Wulf étudie toutes les façons dont l’anthropologie a été comprise et pratiquée tout autour du monde et à travers les âges.