Archives mensuelles : novembre 2011

Hermès 61. Les musées au prisme de la communication

Le n° 61 sera en librairie le 24 novembre 2011


Les musées au prisme de la communication
Sous la direction de Paul Rasse et Yves Girault 

Vous pouvez commander la version numérique sur Cairn et la version papier sur le site de CNRS éditions.

4° de couverture

Jusqu’aux années 1950, le musée faisait partie des institutions culturelles établies, s’inscrivant dans l’héritage du xixe siècle et la tradition des collectionneurs. Avec la démocratisation et le développement des industries culturelles, la situation a radicalement changé, comme en témoignent le nombre, le rôle et la visibilité de ces établissements. Dépassant les missions de conservation et de connaissance savante, la communication en direction du grand public a remis en jeu la dynamique du musée, pour en faire aujourd’hui une institution phare, rayonnant sur la cité.

Le musée, comme univers symbolique de premier plan, est désormais un prisme où se réfractent les grandes controverses. On y discerne les débats qui animent la culture sur les choix esthétiques, le sens de l’histoire, la mémoire et les processus de patrimonialisation, sur les rapports et les conflits interculturels, comme sur les mutations scientifiques et techniques. Quels sont les enjeux, les dynamiques, les dérives qui sous-tendent cet essor sans précédent ?

Ce numéro de la revue Hermès s’intéresse à ces transformations de l’institution muséale, entre la culture, la politique, la communication, les sciences et la société. Gardant à l’esprit les innovations et succès contemporains que sont, entre autres, le Louvre, le Centre Pompidou, le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée du Quai Branly, la Tate Modern, le MoMA, le Capital Museum de Pékin, le Museo Nacional de Antropología de Mexico, ce dossier propose un panorama pluriel et transversal sur cette institution emblématique. Le musée, fait de culture total, sélectionne, légitime, donne à voir et à savoir au public et multiplie les traces que notre époque léguera aux générations futures.

La Chimie durable, au-delà des promesses…

la-chimie-durable-sous-la-direction-de-laura-maximLa Chimie durable, au-delà des promesses…
Laura Maxim (dir.), 2011.
CNRS Éditions, coll. « CNRS Communication »

Face aux controverses sociales autour des risques chimiques pour la santé et pour l’environnement, de nouvelles pratiques de recherche et développement émergent sous des appellations diverses, comme
« chimie durable », « chimie verte » ou « chimie écologique ». Alors qu’un certain nombre d’ouvrages techniques décrivent les principes et des applications de cette nouvelle façon de « faire de la chimie », la littérature néglige ses composantes sociales, politiques, économiques et même (éco-)toxicologiques, qui sont pourtant essentielles dans ce processus d’innovation.